Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 juillet 2018 1 02 /07 /juillet /2018 21:08
 

Samedi 23 juin,

11 heures 25, départ de Yankee Point Marina , Virginia, 37°41’-76°29’

arrivée à 16 heures 25

à Reedville (VA),37°49’-76°16’

à 30 MN

voir blog :

 http://domacaraibes.over-blog.com/2015/06/marie-raconte-sa-remontee-vers-le-nord-dans-la-chesapeake-bay.html

http://domacaraibes.over-blog.com/2015/06/marie-raconte-sa-remontee-vers-le-nord-dans-la-chesapeake-bay.html

 

Dimanche 24 juin,

7 heures 45, départ de Reedville (VA)

arrivée à 18 heures 25

à Oxford, Maryland, 38°41’-76°09’

à 75,3 MN/Cumul 105,30 MN

 

 

 

Mardi 26 juin ,

10 heures 25, départ d’Oxford,

arrivée à 15 heures 45

à Annapolis (MD), 38°58’-76°29’

à 36,7 MN/Cumul 142 MN

voir blog :

 http://domacaraibes.over-blog.com/2015/06/marie-raconte-son-annapolis-dans-le-maryland-u-s-a.html

http://domacaraibes.over-blog.com/2017/11/marie-raconte-sa-descente-vers-la-chesapeake-bay.html

http://domacaraibes.over-blog.com/2015/06/marie-raconte-sa-remontee-vers-le-nord-dans-la-chesapeake-bay.html

http://domacaraibes.over-blog.com/2017/11/marie-raconte-son-arrivee-dans-la-chesapeake-bay.html

 

Nous étions depuis plus d’un mois sur notre aire de carénage en attente de pouvoir reprendre la mer. Il y a une dizaine de jours les nouvelles familiales arrivant de France étant stabilisées et en bonne voie , nous voici « prêts pour mettre les voiles ».

 

https://longtrip.travelmap.net/photos/yankee-point-marina-a-little-paradise-in-virginia

 

Comme chaque année depuis 2 ans nous hivernons Lilopin à Yankee Point Marina située dans l’État de Virginie dans la région de Lancaster. Lilopin y a été « bichonné » de toutes parts, caréné de neuf , il a même eu droit à de nouveaux lazy bag et un taud. Il va pouvoir nous emporter vers la Nouvelle Écosse au Canada.

 

Il ne faut pas que j’oublie de dire car c’est un très grand honneur que nous ont fait les propriétaires et dirigeants de la marina.Voilà donc ;

« la veille de notre départ nous sommes aller dire au revoir à Ken et à Karen ainsi qu’à toutes les personnes que nous connaissons bien évidemment. Au moment de nous serrer la main Ken nous a offert un porte cartes dans lequel se trouvent naturellement des cartes de visites mais pas n’importe lesquelles. Les cartes « des  ambassadeurs de la marina, ambassadors at large, Marie and Dominique Champenois ». Nous ne nous attendions pas à une pareille confiance, celle de représenter la marina là où nous irons... »

 

 

Samedi en fin de matinée, c’est le départ, ici la météo est orageuse depuis notre arrivée. Il fait très chaud et cela provoque d’importants orages le soir venu. Aujourd’hui, il fait 30°+ à la mi journée…

Le vent est de Nord mais faible 5 nœuds !

Très rapidement le ciel va s’obscurcir , « le ciel va une nouvelle fois nous tomber sur la tête »… L’orage va durer environ 3/ 4 d’heure. Pour une reprise c’est un peu loupé !!!

Une belle éclaircie arrive tandis que nous atteignons Reedville en milieu d’après midi. Nous nous retrouvons sur le mouillage que nous connaissons.

Evènement de la journée, nous voyons arriver vers nous une annexe avec à son bord un monsieur qui par son comportement ressemble bien à un Français. « Gagné » Olivier est bien Français. Il navigue aux USA car son fils habite à côté d’ici, à Washington.

Nous passerons un moment ensemble avant qu’il ne parte rejoindre son voilier mouillé dans l’autre baie.

La nuit se passe tranquillement.

Avis aux navigateurs :

Voir référence blog au début du CB

 

Dimanche 24 juin,

il est 7 heures 45, l’ancre est levée et c’est le départ en destination de la petite ville d’OXFORD, dans l’État du Maryland. Nous sommes devant elle plusieurs fois déjà mais nous naviguions sur l’autre rive de la Chesapeake Bay, aujourd’hui nous décidons de traverser la baie pour finalement découvrir cette petite ville très appréciée des Américains.

Le vent est de S/SW faible avec ses 10 nœuds, mais cela suffit sous un beau soleil.

18 Heures25 l’ancre est jetée après avoir fait notre petit tour pour visiter le port. Dès notre arrivée nous avons aperçu plusieurs marinas /chantiers aux célèbres noms tel que « Irving », « Campbells »...

Avis aux navigateurs :

Formalités :

nous reprenons les bonnes habitudes : lorsque nous changeons d’État nous téléphonons à la douane pour nous signaler : 410 962 2806 ou 800 973 2867

mouillage :

un fond de 2,4 mètres aucun problème de tenue d’ancre

possibilités de mouiller sur bouées ou dans l’un des clubs

annexe :

quai du chantier Irvings en centre ville au fond de la baie à droite.

Avitaillement :

le prévoir, il y a une petite « grocery » au village

WIFI :

la bibliothèque du village est privée sans WIFI. Nous y avons été très chaleureusement accueillis par une « volunter » française. C’est l’une de ses amis qui nous indiquera l’unique accès WIFI, celui de la marina Irvings où nous y avons laissé notre annexe.

 

OXFORD :

Oxford est l'une des plus anciennes villes du Maryland. Située sur la rive sud de la rivière Tred Avon, près de son embouchure, où il se jette dans le Choptank .

Mardi 26 juin,

Oxford est un village très chic et sympathique avec peu d’animation même si l’on a bien voulu nous dire que la saison de concerts classiques venait tout juste de se terminer.

Ce que je retiens de ce lieu c’est que c’est la banlieue vacances des habitants huppés de Washington qui est à seulement 20 minutes en voiture, d’où les fameux chantiers bateaux et les magnifiques maisons animés de leurs jardiniers et de leurs personnels à tout faire.

 

Le soleil brille, nous partons pour Annapolis. Le vent est toujours de S soufflant entre 14 et 20 nœuds…

La journée s’annonce bien.

Nous arrivons dans la baie d’Annapolis que nous connaissons bien. Quelques voiliers vont et viennent, de petites régates sont en cours. Nous rentrons notre génois et descendons notre grand voile dans l’entrée du port pour nous avancer lentement vers le pont qui s’ouvre , en cette saison toutes les heures et demi heures. Il est 15 heures 45, nous allons devoir attendre environ 19 minutes en faisant des ronds dans l’eau tout en admirant les yachts remontés du Sud pendant la période cyclonique. Ici, c’est un peu comme dans le port de Monaco mais en plus petit…

Ça y est nous entendons sonner les alarmes qui arrêtent les voitures de part et d’autre du pont, celui ci va se lever dans quelques minutes. Nous passons pour la énième fois. Nous arrivons dans Spa Creek. Va t il y avoir une place pour nous ? En fait la crique est petite, il y a deux marinas privées , des bouées municipales de mouillage, de nombreux pontons privés et la possibilité de jeter l’ancre pour quelques élus . Nous ne sommes pas nombreux à connaître cette astuce. Nous sommes en plein centre ville, il y a peu de distance à faire en annexe, toutes les commodités sont à 5 minutes du mouillage et c’est très calme. Le seul inconvénient c’est de devoir jeter 2 ancres, le fond de « mud » ne tient pas toujours correctement.

Nous faisons notre tour et voilà que nous revenons quasiment sur nos anciens mouillages.

16 Heures 40 les ancres sont jetées.

Avis aux navigateurs :

Voir référence blog au début du CB

 

NB: mouillage :

nous ne le savions pas , mais en saison d’été au moins lorsque vous restez plus de 3 jours au mouillage vous devez aller vous signaler au port municipal, situé sur le quai d’honneur de la ville.

 

Pendant que nous étions à Annapolis dans l'un des centres commerciaux situé tout à côté de celui qui abrite "la gazette d'Annapolis" nous assistions quasiment en direct à ce qu'il s'y passait. Nous étions survolés de nombreux hélicoptères et nous croisions des voitures de police qui roulaient en faisant hurler leurs sirenes tout en écartant sur leur passage toutes les voitures. Un véritable feuilleton américain mais là c'était la réalité ! Quelle horreur!!!https://fr.news.yahoo.com/etats-unis-l-apos-sait-223636747.html?guccounter=1

Le vendredi soir nous assistions à la marche  silencieuse dans la grand rue de la ville :

VIDEO :

https://www.youtube.com/watch?v=LS0PdWhL59U

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour se changer les idées, je vous propose d'aller sur l'eau du Maryland, il s'y passe des choses :

 

https://www.youtube.com/watch?v=ug3hiEcySbE

La croisière va se poursuivre, nous repartons le lendemain matin pour remonter vers le Nord de la Baie de Chesapeake et en sortir.

A bientôt...

Partager cet article
Repost0
8 juin 2015 1 08 /06 /juin /2015 15:50

Carnet de bord 109

Remontée depuis HAMPTON vers de MOBJACK BAY, REEDVILLE ,SOLOMONS et ANNAPOLIS

juin 2015

 

 

Nous venons de passer une magnifique semaine à Hampton. Nous y avons été accueillis comme « des rois ».
Nous avons un peu de mal à décoller ! mais il le faut…
 
Il y a qu’un seul souci mais de taille « la mauvaise météo », nous avons été sous des trombes d’eau ces dernières 72 heures. A priori cela devrait s’arranger mais seulement dans plusieurs jours. Dominique regarde de très près le vent et les orages. Il y a du Nord de prévu « mauvaise temps à la mer » et les orages pas génial, d’autant plus que dans la région ils cartonnent…
 
Nous allons devoir essayer de passer au travers de tout cela . Il ne faut pas se tromper de fenêtre si petite soit elle nous devons tenter de la prendre.
 
Vendredi 5 juin , la décision est prise, nous levons l’ancre. Il pleut, le vent est annoncé comme du Nord à 10 nœuds. Nous pointons notre cap sur DELTAVILLE à environ 30 MN en ligne droite.
 
Quelle rincée ! Il y avait longtemps que nous n’avions pas été dans cette bouillasse de temps pourri !
 
De 10 heures 10, heure de notre départ nous n’avons pas cessé de naviguer façon « crabe » entre le vent et le courant assez fort que nous avions de face. Naturellement le vent de Nord est monté jusqu’à 2O nœuds bien tassés.
 
Vers 14 heures, nous sommes certains de ne pas pouvoir rejoindre Deltaville avant la nuit. 
Nous nous dirigeons vers MOBJACKBAY qui se situe à environ 25 MN.
 
Avis aux navigateurs :
Fort heureusement, nous avons trouvé un magasin WEST MARINE à HAMPTON et nous nous sommes munis du chart pilote de la Baie de Chesapeake , WATERWAY GUIDE The Cruising Authority volume 68 et d’un guide de mouillages : « Anchorages de SKIPPER BOB » dernières mises à jour 2015, ce qui n’est pas du luxe car les fonds (ce qu’il en reste, le chenal principal ne dépasse pas les 15 mètres) s’enlisent régulièrement et ne sont pas régulièrement drainés.
 
Notre voilier a un tiran d’eau de 2M20 (7.2 feet).
ATTENTION ! ! ! ! ! sur le pilot chart les fonds sont donnés en feet ! ! ! ! ! ! !
Vous allez devoir être attentifs en permanence entre la lecture alternative des fonds sur vos cartes électroniques qui sont généralement en mètres ainsi que sur votre sondeur et ceux mentionnés sur le chart pilote.
 
 
 
Pour la première fois nous allons nous engager à remonter une rivière la « EAST RIVER » de la baie de MOBJACKBAY.
Ca passe mais restons vigilents !
 
Avis aux navigateurs :
Dans la zone nous trouvons les fameuses « BUOY ». 
Remonter cette rivière c’est un peu l’aventure, mais quel paysage découvrons nous ! Ici le vent est resté à l’entrée, nous avançons dans un havre de paix. De part et d’autres de petits voiliers et/ou bateaux à moteur amarrés aux pontons de leurs maisons. Nous entendons chanter les oiseaux. Sur notre passage au niveau des balises du chenal nous dérangeons les familles de petits aiglons. C’est calme, nous sommes dans le silence de la fôret animés par ses oiseaux et l’eau de la rivière caresse la coque de notre Lilopin.
 
Nous passons devant l’ancienne maison de John LEENON .
 
Les fonds remontent de plus en plus , nous sommes passés sur des 3 mètres et maintenant nous voici sur des 5 mètres. Sur notre gauche un tout petit port, le lendemain nous y découvrions une aire de carénage avec un hangar.
 
Il est 17 heures 25, je jette l’ancre (37°24’ – 76°20’) * se reporter à la page « MOUILLAGES BAIE DE CHESAPEAKE »
 
LIENNNNNNNNNNNNNNNN
 
Nous pensions repartir le lendemain mais nous nous sommes tellement plu ici que nous avons décider d’y passer au moins une journée.
 
Nous prenons notre annexe et nous partons vers le petit village mentionné dans le chart pilote « Matthews ».
Nous poursuivons la remontée de la rivière sur environ 3 MN, jusqu’au moment où le moteur touche le fond de vase. Nous ne pouvons plus avancer, nous sommes déçus car nous apercevons la route et les toits du village. Il ne nous est pas possible de nous arrêter avant. Les berges sont la propriété des maisons. Nous apprendrons plus tard que certains des propriétaires le sont jusque dans la rivière jusqu’au bout de leur ponton privatif.
Nous rebroussons chemin jusqu’au moment où nous voyons Katrine , elle jardine sur la berge de sa propriété. Nous nous dirigeons vers son ponton et osons l’interpeller pour lui demander s’il nous serait possible d’amarrer notre annexe au ponton et de passer dans son jardin afin de pouvoir rejoindre la route du village.
Une nouvelle fois, nous sommes très bien accueillis. Katrine nous propose de nous accompagner en voiture jusqu’au village ou bien encore devant notre refus de la déranger des bicyclettes (personnellement j’ai horreur de cet engin à deux roues surtout lorsqu’il s’agit d’emprunter une route à circulation). Nous partirons donc à pied, le village est à 2 kilomètres seulement.
 
 
Présentation rapide du village : Mobjack Bay est une baie sur la rive ouest de la baie de Chesapeake en Virginie dans le États-Unis . Il se situe entre le fleuve Rappahannock sur le nord et le fleuve York sur le sud.
 
A notre retour Katrine nous présente son mari Georges. Ce couple vit sur son bateau à Hampton et vient en weekend ici à Mobjackbay dans leur nouvelle maison.
Nous allons passer un agréable moment ensemble. Bien évidemment, nous pouvons utiliser le ponton à notre convenance et passer dans le jardin même en leur absence.
« Ces américains sont plutôt sympas ! »
 
La nouvelle météo est plus ensoleillée et moins venteuse, nous partirons demain dimanche. Nous aimerions rapidement atteindre BALTIMORE.
 
6 heures 55, l’ancre est levée et nous redescendons la East River sur 5.8 MN.
A l’embouchure nous sortons la GV et le G pour enfin couper le moteur. Le vent est celui annoncé par les relevés météos est d’Est moins de 15 nœuds.
 
La journée de navigation s’écoule tranquillement, nous avons la possibilité de faire tourner notre dessalanisateur pour refaire de l’eau douce. Jusqu’à présent l’eau des mouillages n’était pas suffisamment claire.
 
A la VHF nous entendons la conversation entre deux bateaux français qui se situent alentours.
 
Il est assez tôt dans l’après-midi lorsque nous arrivons à l’entrée du chenal de la baie de REEDVILLE.
A 16 heures 5 je jette l’ancre du mouillage pour cette nuit 37°49’ – 76°16’.
 
 
Présentation rapide de REEDVILLE :
Reedville est une ville située dans le comté de Northumberland dans le Northern Neck région de l' État américain de Virginie . Il est situé à l'extrémité orientale de la Route américaine 360 (l'autoroute de Northumberland) est de Heathsville , à la tête du ruisseau Cockrell sur la rive ouest de la baie de Chesapeake .
 
Reedville a été nommé pour le capitaine Élie W. Reed (1827-1888). En 1874, Reed, un capitaine de la mer du Maine , est venu au sud de la baie de Chesapeake et a reconnu le potentiel de l' alose industrie de la pêche. Dès le 1620, dans la région qui est devenue la Nouvelle-Angleterre.
 
Pêche capitaines de bateau et les propriétaires de l'usine, qui ont fait leurs fortunes de menhaden, maisons construites le long de ce qui est aujourd'hui la rue Main.
Reedville est le foyer de l' industrie de la pêche pour l'Atlantique menhaden , un petit poisson gras trouvés en abondance dans la mi-Atlantique les eaux côtières. 
 
 
Lundi 8 juin :
nous poursuivons notre remontée vers le Nord.
Le mouillage a été un peu perturbé par le va et vient de gros bateaux de pêche mais rien de bien important.
Aujourd’hui  (6.15 heures) nous mettons le cap vers SOLOMONS. La navigation se poursuit tranquillement. Il y a un peu plus de 40 MN d’annoncés que allons faire sous GV + G.
Vers la fin du chenal de sortie nous allons trouver sur notre tribord un bateau français. Nous essayons de nous parler, nous filons bonne allure, nous comprenons que nous allons au même droit. Un peu devant ce bateau 2 autres voiliers français, ils font route ensemble, nous apprendrons plus tard qu’ils sont venus accompagner la fabuleuse frégate de la liberté « l’Hermione », LAFAYETTE venait lporter main forte aux insurgés américains : site http://www.hermione.com/accueil/
 
 
Avis aux navigateurs :
toujours prudence les fonds remontent assez vite à l’approche du chenal.
Surprise lorsque nous arrivons au mouillage de Johnstown, nous y trouvons des boules de mouillage. Ici il n’y a que des marinas collées les unes aux autres.
Nous jetons tout de même notre ancre juste derrière ces boules de mouillage, nous verrons bien ce qui se passera.
 
 
Tandis que nous finissons de terminer de déjeuner, voilà que nous voyons arriver les 3 autres voiliers français du matin.
 
Avis aux navigateurs :
sur SOLOMONS il n’y a pas de village, pas d’avitaillement possible, seulement des bars , restaurants et yachts clubs privés,.
Par contre du gas oil et essence, accès facile dès l’arrivée.
 
...et toujours des garages à bateaux...
... une atmosphère de sérénité ...
... une nature omni présente...
Mardi 9 juin :
une nouvelle fois levés à 5 heures 30 pour un départ à 6 heures 15 en direction de la mecque de la voile, ANNAPOLIS.
 
Une navigation des plus tranquille avec un vent S/SE à 15 nœuds de moyenne (GV + G).
Une  seule distraction que vous allez découvrir ci-dessous en photo ; un bateau moteur qui est en train de couper la route par l’avant à un énorme cargo . Ce dernier klaxonne pour lui demander de se détourner, mais rien à faire notre bateau à moteur ne bouge pas, tandis qu’il oblige cette énorme masse à faire une embardée afin de l’éviter.
Avis aux navigateurs : 
Avant d’arriver à ANNAPOLIS, nous devons téléphoner aux douanes car nous changeons de région, nous passons de la Virginie au Maryland.
Voici le n° de téléphone des customs : 757 247 2376.
 
 
Photo de l'entrée dans le chenal :
Sur ANNAPOLIS il y a peu de mouillage, à l’entrée du premier port de plaisance il y a des bouées qui remplace le mouillage forain initial.
Il est interdit de mouiller devant la NAVAL ACADEMY.
 
Nous jetons l’ancre devant le port à 12 heures 30 (38°58’ – 76°28’)
 
Récapitulatif de nos navigations :
Je vous donne rendez-vous dans quelques jours pour découvrir ensemble la ville d'ANNAPOLIS, la capitale internationale de la voile;
 
 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de DoMa
  • : Une femme qui navigue depuis bientôt 25 ans sur la quasi totalité des mers du globe. "C'est dans les revues spécialisées "bateaux et navigations" que j'ai commencé à apprendre à connaître la mer" répondait-elle au journaliste de la revue Voiles et Voiliers... Puis sa rencontre avec son mari Dominique, professionnel de la voile lui a permis de réaliser l'un de ses rêves, celui de traverser l'Atlantique (première traversée en 2008)... Depuis plusieurs années d'autres trans-atlantique et toujours plus de milles sur les mers afin d'atteindre de nouveaux lieux à la rencontre de leurs habitants. Elle conclura en s'appropriant la maxime d'Aristote ; "il y a 3 sortes d'Êtres Humains, les Vivants, les Morts et Ceux qui vont en mer"...
  • Contact

Recherche