Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 septembre 2018 7 30 /09 /septembre /2018 20:30

 Vendredi 31 août,

8 heures 15, départ de Onset Bay, Massachusetts, 41°44’-70+38’

arrivée

à NEWPORT, Rhode Island, 41°28’-71°19’

 

 

Vendredi 7 septembre

10 heures 30 départ de Newport, 

arrivée

à FISHERS ISLAND, 41°15'-72°00'

Samedi 8 septembre,

7 heures 10, départ de Fishers Island, état de New York

arrivée

à PORT WASHINGTON, New-York, 40°49'-73°42'

NEWPORT

A lire aussi : http://domacaraibes.over-blog.com/2018/07/saison-de-navigation-2018-cb-03-de-new-york-city-a-port-jefferson-newport-cape-code-et-provincetown.html

http://domacaraibes.over-blog.com/2016/09/marie-raconte-son-retour-vers-le-sud-de-la-cote-est-des-etats-unis-4-newport-et-son-boat-show-2016.html

http://domacaraibes.over-blog.com/2015/08/marie-raconte-son-newport-dans-le-rhode-island.html

A notre arrivée, nous avons été étonné d'avoir autant de bateau au mouillage. Entre autre des catamarans qui n'étaient pas là les années précédentes.Ce qui laisse supposer qu'ils soient remontés sur la côte Est des USA après le passage des ouragans 2018 en Mer Caraïbes...

Je vous invite à aller visiter mon site : https://longtrip.travelmap.net/

il complète de manière différente le blog de domacaraibes.

Vous pourrez nous suivre quasiment en instantané...

PROVIDENCEhttps://longtrip.travelmap.net/posts/providence-ri

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BRISTOL

 

A lire aussi :

http://domacaraibes.over-blog.com/2015/08/marie-raconte-son-newport-dans-le-rhode-island.html

 

 

 

 

 

 

 

 

FISHERS ISLAND, Fishers_Island,New York Map

A lire aussi : 

http://domacaraibes.over-blog.com/2015/10/marie-raconte-sa-descente-vers-le-sud-cap-sur-new-york.html

Nous sommes des habitués du mouillage de Fishers Island, nous nous y arrêtons pour y passer seulement la nuit.

PORT WASHINGTON,

A lire aussi : http://domacaraibes.over-blog.com/2017/11/marien-raconte-son-retour-aux-usa-massachusetts-rhode-island-connecticut-new-york.html

Nous nous empressons d'arriver sur notre mouillage habituel car depuis plus de 10 jours le cyclone Florence rode et est arrivé sur la côte Est des Etats-Unis, actuellement en Caroline du S et N où il fait des ravages. Nous savons que nous allons avoir de la pluie. Effectivement une bonne rincée :

https://www.youtube.com/watch?v=AKVYk9ZFoic

 

"Florence" ne nous empêchera pas de passer d'agréables moments à table avec nos amis hollandais Baudine et Rob ...

 

 

 

 

 

 

... et de découvrir  "the sands point preserve "

http://sandspointpreserveconservancy.org/

Sands Point est un village  situé à l'extrémité nord de la péninsule de Cow Neck, sur la côte N de Long Island, dans le comté de Nassau, à New York.  

Extrait de : http://sandspointpreserveconservancy.org/about/

..." La réserve de Sands Point située sur le domaine d'origine de Guggenheim incarne la grandeur et l'élégance qui définissent la période de la Gold Coast du début du XXe siècle, lorsque d'importantes familles américaines construisirent de grandes demeures sur de grands domaines lors de retraites estivales le long du détroit de Long Island. Sands Point était le célèbre «East Egg» de «The Great Gatsby» de F. Scott Fitzgerald..."

 

 

 

 

 

 

 

 

La prochaine fois nous nous retrouvons à NEW YORK CITY !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2017 1 06 /11 /novembre /2017 02:56

CB 023 SEPTEMBRE OCTOBRE 2017

De BOSTON

à PROVINCETOWN, VINEYARD HAVEN, NEWPORT, FISHERS ISLAND, NEW HAVEN, PORT WASHINGTON arrivée à NEW-YORK

A lire aussi :

BOSTON : http://domacaraibes.over-blog.com/2015/08/marie-raconte-son-boston.html

PROVINCETOWN : http://domacaraibes.over-blog.com/2015/08/marie-raconte-sa-croisiere-entre-newport-et-boston.html

http://domacaraibes.over-blog.com/2016/07/marie-raconte-sa-croisiere-vers-le-maine-5.html

VINEYARD HAVEN : http://domacaraibes.over-blog.com/2016/09/marie-raconte-son-retour-vers-le-sud-de-la-cote-est-des-etats-unis-3-de-salem-a-martha-sn-vineyard-haven-en-passant-par-cape-code.ht

NEWPORT : http://domacaraibes.over-blog.com/2016/09/marie-raconte-son-retour-vers-le-sud-de-la-cote-est-des-etats-unis-4-newport-et-son-boat-show-2016.html

http://domacaraibes.over-blog.com/2015/09/marie-raconte-son-newport-2.html

http://domacaraibes.over-blog.com/2015/08/marie-raconte-son-newport-dans-le-rhode-island.html

http://domacaraibes.over-blog.com/2015/09/marie-raconte-sa-croisiere-retour-vers-newport.html

http://domacaraibes.over-blog.com/2015/07/marie-raconte-sa-croisiere-vers-newport.html

FISHERS ISLAND : http://domacaraibes.over-blog.com/2015/10/marie-raconte-sa-descente-vers-le-sud-cap-sur-new-york.html

NEWHAVEN : http://domacaraibes.over-blog.com/2015/07/marie-raconte-sa-croisiere-vers-newport.html

PORT WASHINGTON :http://domacaraibes.over-blog.com/2016/09/marie-raconte-sa-descente-vers-le-sud-de-la-cote-est-des-etats-unis-6-arrivee-sur-long-island-orient-point-beach-ny.html

arrivée à NEW-YORK : http://domacaraibes.over-blog.com/2015/07/marie-raconte-son-new-york.html

http://domacaraibes.over-blog.com/2016/10/marie-raconte.html

http://domacaraibes.over-blog.com/2015/11/marie-raconte-son-retour-a-new-york-2.html

http://domacaraibes.over-blog.com/2016/10/marie-raconte-sa-descente-vers-le-sud-de-la-cote-est-des-etats-unis-n-son-arrivee-a-new-york.html

http://domacaraibes.over-blog.com/2016/10/marie-raconte-sa-descente-vers-le-sud-de-la-cote-est-des-etats-unis-n-son-arrivee-a-new-york.html

Nous venons de passer quelques jours à Boston en compagnie de « cousine » Flora avec qui nous passons toujours d’agréables moments. Elle aime beaucoup sa ville natale , Boston, ce qui nous permet d’être guider dans des coins et des recoins auxquels on ne songerait pas…

Nous venons d'être rejoints par nos amis Françoise et René, amis que Dominique a rencontrés il y a 40 ans aujourd'hui... les copains se retrouvent...

Vendredi 29 septembre, 7 heures 25,

nous quittons notre mouillage avec grand plaisir pour aller au ponton du gas-oil.

Avis aux navigateurs :

Ce ponton est spécialement réservé aux water taxis et bateaux de pêche de Boston, « c’est à dire » qu’il n’y a pas les taxes à payer. Mais il ne chipote pas lorsqu’un bateau privée arrive. L’accès n’est pas des plus facile lorsqu’on ne sait où il se situe, d’ailleurs il est à côté de quais en bois effondrés… En cherchant bien on le trouve !

7 heures 55,

c’est parti. Le vent est de direction N, 5 nœuds… avec ça nous n’irons pas vite et loin. Cependant, nous atteindrons aisément notre destination qui est celle de PROVINCETOWN,à environ 48 MN.

16 heures,

le soleil brille toujours, l’ancre est jetée dans la petite baie de Provincetown, quasiment sur nos mouillages des années précédentes, 42°02’ 70°11’.

Avis aux navigateurs :

se référer ; BLOGS référencés ci-dessus

Dimanche 1er. Octobre, 7 heures 20,

Le vent est de N environ 20 nœuds, la mer plate, le spi symétrique est lancé + GV.

Nous espérons arriver dans le Canal de CAPE CODE avant que la marée ne s’inverse et que nous ayons trop de courant de face.

10 heures 28,

Nous entrons dans le canal à la GV + moteur.

La marée est descendante, nous sommes juste avant l’étal avec 2 nœuds de courant favorables.

11 heures 16,

nous sortons du canal, le vent de N a faiblit, 9 nœuds, mais il nous reste suffisamment de temps pour avancer jusqu’à MARTHA VYNEYARD HAVEN.

L’arrêt sur cette île n’était pas initialement prévu car nous avions prévu de mettre beaucoup plus de temps entre Provincetown et la sortie du canal.

Mais, aujourd’hui, la météo est de notre côté, c’est si rare que nous poursuivons. Comme cela nos amis pourrons dire qu’ils sont allés sur l’île où Barack Obama allait en vacances pendant sa présidence…. Mis à part cela il n’y a rien de bien intéressant à voir. La suite à venir sera beaucoup plus attrayante.

14 heures 45 ,

l’ancre est jetée, nous venons d’effectuer 51 MN. 41°44’ - 70°37’

Le mouillage bouge un peu, nous espérons que cela ne dérangera pas nos hôtes. Quoique après celui de Boston , ils sont bien amarinés maintenant .

Avis aux navigateurs :

se référer ; BLOGS référencés ci-dessus

Nous allons profiter des bus pour aller visiter l’île, c’est bien pratique ils se situent tout à côté du ponton où nous laissons l’annexe.

Oak Bluffs, le premier centre de villégiature

"Avant qu'il y ait même une ville nommée Oak Bluffs - dans les années 1830 - les congrégations méthodistes à travers la Nouvelle-Angleterre organisaient des retraites d'été dans les bois au nord d'Edgartown, où elles passaient une semaine à des réunions de réveil. . Beaucoup ont trouvé ce cadre si délicieux, ils ont commencé à venir tôt sur leurs voyages de camping et de rester en retard. La tradition du «camp-meeting» a vraiment permis à Martha's Vineyard de devenir une station balnéaire.

Alors que les méthodistes élargissaient leurs visites estivales, ils construisirent d'abord des plates-formes en bois pour leurs tentes, puis commencèrent à construire une communauté de cottages colorés autour de leur centre de réunion en plein air. Ainsi naquit le seul style architectural véritablement original de l'île, connu aujourd'hui sous le nom de «Renaissance gothique des terrains de camping». Quelque 300 cottages avec des détails en «pain d'épice» et des motifs de couleurs gaies se dressent encore au cœur de Oak Bluffs, autour du Tabernacle central avec ses élégantes arches en fer forgé.

Le sentier historique de cette station estivale bourgeonnante a donc quitté Edgartown qu'en 1880 ses habitants se sont séparés, formant la ville de Cottage City. La ville a pris le nouveau nom de Oak Bluffs en 1907.Oak Bluffs est devenu le centre le plus animé de l'île pour les divertissements après les heures de bureau, avec un quartier du centre-ville, appelé Circuit Avenue, qui s'anime jusqu'aux petites heures du week-end d'été. Oak Bluffs abrite également des sites tels que les chevaux volants, parmi les plus anciens carrousels d'exploitation de la nation, et la chapelle de l'Union, une structure octogonale remarquable qui date de 1870."

Mardi 3 octobre, 7 heures 30,

nous levons l’ancre pour NEWPORT.

Le vent est dans la quasi bonne direction, NE 18 nœuds.

Moins d’une heure plus tard le spi symétrique est lançé + GV. Le vent de NE faiblit peu à peu jusqu’à notre arrivée dans la magnifique baie de Newport.

14 heures 45 ,

nous reprenons nos vieilles habitudes (41°28’ - 71°19’), l’ancre est jetée tout à côté de nos anciens mouillages des années précédentes, c’est notre 4ème. séjour ici.

Nous venons de parcourir 44 MN.

Avis aux navigateurs :

se référer ; BLOGS référencés ci-dessus.

Ne pas oublier de faire les formalités de changement d’état , nous sommes arrivés dans le Rhodes Island, tél. central : 800 973 2867.

En cette saison et le boat show terminé il y a beaucoup moins de bateaux sur bouées et au mouillage.

Samedi 7 octobre, 10 heures 15,

c’est le départ dans la brume. Nous avons tardé à partir car ce matin tôt il y avait un brouillard intense qui ne nous plaisait pas du tout, nous avons préféré attendre…

Le vent est de direction SW (sur la côte Est, lorsque le vent arrive du Sud il est régulièrement porteur de brouillard et de brume)15 nœuds.

La mer est un peu formée, le ciel oscille entre soleil et nuages.

16 heures 25 ,

nous atteignons FISHERS ISLAND, 41°16’ - 72°00’, 39 , West Harbor , 39MN parcourus.

Ce sera notre 2ème. Venue sur cette île ; Aujourd’hui, nous essayons de nous rapprocher l plus possible de la petite marina où nous pouvons laisser l’annexe, car la distance avec le mouillage sur lequel nous étions la précédente fois est un peu éloigné.

Dominique va zigzaguer une nouvelle fois entre les bouées . Ici, aussi en cette saison les bateaux sont en partie déjà hivernés, ce qui nous laisse plus de place.

 

Avis aux navigateurs :

se référer ; BLOGS référencés ci-dessus

En cette saison, le boat show terminé il y a beaucoup moins de bateaux sur bouées et au mouillage.

 

Lundi 9 octobre, 7 heures 15 ,

Après pas mal de pluie, nous reprenons la croisière malgré le vent de SW faible au départ (10 nœuds) qui fraîchit en cours de journée jusqu’à 25 nœuds. La mer se creuse sérieusement. Nous savons que le mouillage de Newhaven n’est pas super lorsque le vent souffle de SW. Mais que faire, la navigation n’a pas été de tout repos pour nos amis qui n’ont pas l’habitude de naviguer, nous décidons tout de même de nous arrêter ici.

Nous remontons jusqu’au fond de la rivière tout à côté du centre ville pour constater que l’état de la mer est moins calme qu’à l’entrée de la baie. Je suis en train de préparer le mouillage, le vent est très fort à l’avant du bateau la pluie me fouette le visage ; Ce n’est pas du tout une bonne idée de mouiller là. Nous redescendons sur Morris Cove.

14 heures 45,

arrivée à NEWHAVEN dans le Connecticut , Morris Cove, 41°15’ - 72°53’.

A peine le mouillage terminé, voici que sous une pluie et une certaine fraîcheur un bateau moteur fonce sur nous, c’est le responsable de la petite marina située tout juste en face de nous. Il vient se rendre compte si nous avons pris ou non une bouée.

Aujourd’hui, nous ne descendrons pas à terre, ce sera « après-midi repos à bord ».

Avis aux navigateurs :

se référer ; BLOGS référencés ci-dessus.

Ne pas oublier de faire les formalités de changement d’état , nous sommes arrivés dans le Connecticut, tél. central : 800 973 2867.

Mardi 10 octobre, 7 heures 25,

il reste encore environ 70 MN pour atteindre New-York avant vendredi.

Vent et pluie se sont finalement arrêtés.

Le vent est de direction NW, autant en profiter le plus vite possible.

14 heures 45 ,

arrivée sur PORT WASHINGTON, 40°49’ - 73°53’  48 MN de parcourus.

Ici aussi, nous connaissons bien pour y être venus à plusieurs reprises. C’est une bonne halte avant de s’engager dans l’East River de New-York city.

Avis aux navigateurs :

se référer ; BLOGS référencés ci-dessus.

Ne pas oublier de faire les formalités de changement d’état , nous sommes arrivés dans le Connecticut, tél. central : 800 973 2867.

Jeudi 12 octobre, 7 heures 40,

«  NEW-YORK, nous arrivons ».

C’est notre 7ème . navigation sur l’East River, inutile de vous dire que l’on commence à bien la connaître cette rivière et tous ses prestigieux ponts.

Dès notre départ, nous avons une chape de plomb sur la tête… Quel dommage !!! Nous n’y pouvons pas grand-chose. Il ne pleuvra pas au moins ça !

Le vent est de direction E avec des rafales à 30 nœuds sur l’East River… « no comment »…

 

Nous arrivons pour le déjeuner sur notre mouillage habituel, sur l’Hudson River, à hauteur de la 79° St . sur l’île de Manhattan , 40°47’ - 73°58’,26 MN effectués.

Avis aux navigateurs :

se référer ; BLOGS référencés ci-dessus.

NB : il est nécessaire de faire un long mouillage car il y a toujours du courant qui peut régulièrement dépassé 4 nœuds.

Pour 14 mètres de fond j’ai envoyé 65 mètres de chaîne.

 

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2016 6 24 /09 /septembre /2016 21:10

Carnet de bord n°175

De Newport

A Block Island, Geat Salt Pound

Septembre 2016

 

A lire aussi :http://domacaraibes.over-blog.com/2016/07/marie-raconte-sa-croisiere-vers-le-maine-5.html

 

Aujourd’hui c’est le premier jour d’automne, nous levons l’ancre pour continuer notre descente vers le Sud de la côte Est des Etats-Unis.

Mercredi 21 septembre, 9 heures 25

Il n’y a pas de vent mais que faire. Ces derniers jours nous avons eu pas mal de brouillard dans la baie de Newport et nous préférons partir sans avoir à l’affronter. Nous ne pouvons pas toujours tout avoir. Nous faisons le choix « pas de vent ».

Nous quittons nos amis Stéphanie et Elie , ils nous rejoindrons plus tard.

Le moteur tourne c’est parti !

13 heures30

Nous atteignons l’entrée de la baie de Great Salt Pound, sur Block Island.

Nous étions déjà ici au mois de juin dernier.

La baie est quasiment fermée, la passe d’entrée est large, tous les avantages d’un magnifique mouillage de tous temps. 41°11’  -  71°34’.

Le lendemain nous sommes rejoints par Stéphanie et Elie.

 

BLOCK ISLAND : du nom de l'explorateur hollandais Adriaen BLOCK .L'île est une destination touristique estivale populaire et est connu pour ses vélo, la randonnée, la voile, la pêche et les plages. Chaque été , l'île accueille Block Island Race Week, une, semaine voilier course compétitive.

 https://www.stormtrysail.org/regattas/block-island-race

Promenade sur l'île :

Il y a dix-sept miles de plage sur l'île de Block. 

 

 

 A  bientôt !

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2016 5 23 /09 /septembre /2016 23:14

Carnet de bord n°174

De Martha’s Vineyard Haven

A Newport

Septembre 2016

A voir aussi : http://domacaraibes.over-blog.com/2015/08/marie-raconte-son-newport-dans-le-rhode-island.html

 

Nous écourtons notre séjour sur Martha’s Vineyard Island pour nous empresser de rejoindre Newport que nous adorons. D’autant plus que le « Boat Show » annuel a lieu. L’an dernier, nous avions quitté Newport 15 jours trop tôt, déçus de na pas pouvoir y assister. Cette année nous y serons présents !

Jeudi 15 septembre, 7 heures, c’est le départ.

Le vent est de N 12 nœuds va nous porter jusqu’à Newport.

Nous y arrivons à 14 heures. Nous pensions y trouver beaucoup plus de bateaux, mais effectivement, l’été est terminé. Il ne reste plus que les bateaux sur bouées qui attendent d’être sortis à terre pour hiverner, car ici l’hiver est rude. Les marinas ferment à la fin du mois d’octobre.

Mais pour le moment, nous sommes de retour.

Demain, nous serons rejoints par nos amis Elie et Stéphanie . Depuis nos départs respectifs du Maine nous nous retrouvons  par alternance .

Avis aux navigateurs :

Se reporter au carnet :http://domacaraibes.over-blog.com/2015/08/marie-raconte-son-newport-dans-le-rhode-island.html

 

 

The 2016-17 boat show season kicks off September 15-17 along America’s Cup Avenue in Newport, Rhode Island, at the 46th Annual Newport International Boat Show (NIBS)......."

à lire suite https://southernboating.com/2016-newport-boat-show/

Comme toujours, nous quittons Newport à regret, mais le Sud nous attend aussi...

La prochaine fois je vous donne rendez-vous à Block Island.

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2015 3 30 /09 /septembre /2015 15:28

Carnet de bord n° 123

NEWPORT

fin août 2015

 

Lien avec le précédent carnet de bord de Newport : http://domacaraibes.over-blog.com/2015/08/marie-raconte-son-newport-dans-le-rhode-island.html

 

L'équipage de Lilopin a décidé de rester les deux prochaines semaines au repos afin de profiter des derniers jours d'été dans le Rhode Island.

 

Nous avons pris notre place au mouillage devant la ville de Newport cette fois ci il y a moins de bateaux, c'est la période de la rentrée scolaire,

Nous retrouverons Georges, le frère de Flora (de Boston).

 

Nous allons découvrir l'autre face de Newport, celle du tourisme balnéaire américain à Middle Town, ce jour là il y avait une compétition de volley ball :

En arrière position des plages , la campagne avec "ses petites maisons dans la prairie"ci-dessous l'école et le moulin :

Les chiens sont "des rois" à Newport, ils ont ausi leur menu dans certains restaurants. La quasie totalité des lieux accueillant des visiteurs ont une gamelle d'eau à leur entrée !!!

Notre chien Winch a eu droit à son toiletage à bord du bateau !!!

Tout au long de ces jours nous profiterons des environs en nous balladant à pied .

La mythique promenade aux bords des falaises le long des Mansions (manoirs) :

Le temps passe vite et la météo n'est pas très favorable pour descendre vers le Sud vers New-York. Nous sommes tributaires de ce "fichu" vent...

Nous savons que nous ne passerons pas l'hiver ici car il neige et il fait dit-on très froid, à vous d'en juger.

Nous nous sommes renseignés pour laisser Lilopin au mois d'octobre, il nous a été répondu que cela n'était pas possible, dès le début  d'octobre les bouées de mouillage sont rangées, la plupart des bateaux partent vers le Sud ou sont mis à sec, seuls quelques uns restent à flot...

Nous n'avons pas insisté !

Partager cet article
Repost0
Published by doma - dans crusing newport lilopin amrica's cup
19 août 2015 3 19 /08 /août /2015 22:51
Carnet de bord n° 119
Août 2015
 
De NEWPORT (Rhode Island) à BOSTON  (Massachussets)
En passant par CAPE CODE et PROVINCETOW.
 
Notre séjour à Newport arrive à sa fin, nous accueillons à bord de Lilopin nos cousins venus nous rejoindre depuis New-York. Les cabines se remplissent, nous sommes 7 à bord plus notre chien Winch. Nous allons passer quelques jours agréables tous ensemble depuis Newport jusqu’à Boston.
 
Voici le trajet de notre croisière :
La totalité de notre parcours sera pour nous "un slaloom" entre les buoys :
Que sont ces"buoys?  Des flotteurs placés dans l'eau et habituellement amarrés, pour marquer des emplacements, afin de permettre la récupération des casiers de pêcheurs.
Je vous assure qu'à la fin de la journée c'est fatiguant !
 
Dimanche 2 août 2015
Le capitaine, Dominique nous annonce que nous allons emprunter le canal de CAP CODE, c’est à dire 2 ponts à passer. L’un d’entre eux est un pont de chemins de fer qui monte et qui descend selon que le train passe ou non, j’espère que cela ne se produira pas au moment de notre passage…
Notre navigation démarre à 6 heures du matin, 
tout le monde est réveillé, il y a du vent du Sud environ 7 nœuds, nous levons l’ancre de Newport en direction de CAP COD. Il est 8 heures 40, nous décidons de lancer le spi. Aujourd’hui nous sommes aidés par Thierry et Konrad (stagiaire aux Glénans).Notre avancée se passe bien.
Après le déjeuner nous voilà arrivés à l’entrée du canal CAPE COD, dans la baie des Buzzards. Nous devrions être dans le bon sens de la marée, c’est à dire avec un courant qui nous pousse, cependant très vite nous ressentirons l’inverse, peu importe nous y sommes nous avançons. Les berges sont verdoyantes, de part et d’autre du canal il y a un sentier pédestre où passent quelques piétons et cyclistes. Le passage de nos ponts s’effectuent fort heureusement sans problème
Le canal du CAPE COD
permet aux navires d'éviter de contourner le cap Cod en passant de la baie de Buzzards au sud-ouest, à la baie du cap Cod au nord-est. Il constitue une partie de l'Intracoastal Waterway. La ville de Sandwich se situe à son entrée nord et l'académie maritime du Massachusetts (en) à son entrée sud.
 
Longeur : 13 kilomètres
Largeur : 150 mètres
Profondeur : 9,8 mètres à marée basse
Le courant intérieur peut atteindre 8 kilomètres/heure
20.000 passes /an
 
Le canal est traversé par le pont ferroviaire du canal du cap Cod (en) et deux autoroutes (Bourne Bridge (en) et Sagamore Bridge (en)). Deux phares de 19,8 m de hauteur contrôlent chacune des entrées.
 Nous passerons devant la petite ville  et le pôrt de Sandwich .
 
IL est 18 heures 15, PLOUF ! l’ancre est jeté devant la plage de COD BAY à la sortie, à gauche du canal.
Avis aux navigateurs :
Nous changeons d’état , nous arrivons dans le MASSACHUSETTS, voici le numéro des customs : 207 532 2131/255
Coordonnées de notre mouillage : 41°26’ – 70°29’, bon mouillage par beau temps.
 
Lundi 3 août :
Départ à 9 heures 30 après une soirée et une nuit reposantes pour tout l’équipage. La plupart d’entre nous n’ont pas l’habitude du grand large. C’est un bon début , il n’y a pas eu de trop gros soucis de mal de mer… Aujourd’hui tout devrait bien se passer.
Le vent est toujours de direction Sud un peu plus fort, il atteindra ses 16 nœuds. Nous lancerons une nouvelle fois le spi pour atteindre PROVINCETOWN.
 
Avis aux navigateurs :
Mouillage : 42°02’  -  70°11’

 

PROVINCETOWN :
Mouillage : 

il y a de nombreuses bouées mais il est possible de se faire une place, surtour n'essayez pas de vous aventurer sur le côté gauche en entrant dans la baie, nous y avons vu 2 voilers qui sont allés se poser sur la plage le matin où nous avons eu une petite tempête de N/NW... Nous étions en train de nous réveiller quand les raffales de vent nous ont fait sauter hors du lit. Comme toujours en quelques minutes on ne voyait plus rien à l'extérieur tellement que la pluie était épaisse. Une partie de nos invités chahutés dans leurs couchettes nous ont rejoint dans le cockpit, tandis que nous nous préparions éventuellement à devoir lever notre mouillage. Notre voisin (un bateau moteur de 50 pieds) a rasé le côté babord de notre Lilopin, il était en train de déraper. Ouf il n'a fait que passé, son capitaine a très vite réagi. Nous sommes restés dans cette situation "très humide"une petite heure avant de descendre prendre notre petit déjeuner.

L'annexe : 

pas de problème aux pontons. Mais soyez plus vigilents que nous ne l'avons été ;

Avitaillement :
nous n'avons pas vu de magasins pour faire de véritables courses en centre ville. Cependant, il y a un magasin style quincailler qui a pas mal de petits matériels y compris de navigation pas trop cher.
Des boutiques très orignales : 
Découvrons Provincetown
Provincetown est un village de Nouvelle-Angleterre située à l'extrémité du cap Cod dans le comté de Barnstable au Massachusetts, aux États-Unis.
Cette petite ville de villégiature a une population permanente de 3 000 habitants qui peut augmenter jusqu’à environ 60.000 personnes en période d’été. 
 Notre attention est tout de même attirée :
Provincetown est fréquemment  surnommée "P-town", la localité est réputée pour ses plages, la baie de Provincetown , ses artistes, son industrie touristique et son statut de destination gaie. Provincetown compte la plus grande concentration de couples homosexuels aux Etats-Unis.
 
 
 Le peintre réaliste Charles Hawthorne s'installe à Provincetown en 1898. Il y fonde la Cape Code School of Art en 1899 qui encourage la peinture de plein air. Provincetown devient bientôt un lieu de résidence d'été pour de nombreux artistes new-yorkais qui s'y installent parfois de manière permanente. La vitalité artistique de ce petit village de pêcheur aboutit à la création de la Provincetown Art Association en 1914. Durant la Première Guerre Mondiale, alors que les artistes et les écrivains ne peuvent plus se rendre en Europe pour y étudier, le village devient un véritable centre de la vie intellectuelle américaine. En 1916, un journal de Boston note : « Provincetown est la colonie d'artistes la plus importante du monde ».
Edward Hopper (ci-contre son auto portrait) fait construire près de Provincetown sa résidence d'été en 1934 et y peint quelques-uns de ses chef-d'œuvre comme Cap cod morning ou Cap cod evening. Dans les années 1950 et 1960, les maîtres de l'expressionnisme abstrait tels que Jackson Pollock ... y ont leurs résidences d'été. 

Au petit matin en direction vers BOSTON.

Mercredi 5 août :
Nous venons de passer 2 jours dans cette petite ville que vous connaissez autant que nous maintenant, il est temps de reprendre notre croisière vers BOSTON, car nos hôtes ont rendez-vous là-bas pour vendredi.
 
6 heures 10, tout le monde est sur le pont prêt pour le départ, le vent est Nord puis de S/Souest assez faible il ne dépassera pas les 15 nœuds.
Nous avions, initialement prévu de nous arrêter à Plymouth pour la nuit mais le vent nous porte pas si mal que cela, le capitaine préfère assurer notre avancée vers BOSTON.
 
Entrée dans la baie de BOSTON :
18 heures 10 , nous arrivons sur notre mouillage à EAST BOSTON, nous sommes face à la ville devant un grand hôtel de la chaîne Hyatta.
 
Nous venons de faire le tour côté ville il y a uniquement des ports et  des bouées. Le passage est un véritable jacuzzi, bouillonnant. Il y a beaucoup de bateaux qui passent et repassent, qu’ils soient de plaisances ou de commerces (barges y comprises).
 
Avis aux navigateurs :
Mouillage : 
à l’ancre pas évident du tout, nous avons pu trouver de la place en face de la ville du côté de la berge où se trouve l’aéroport. Nous sommes devant l’hôtel Hyatt et le débarcadères de « Taxi Water » qui font les transports entre ici et le centre ville de Boston.
Les marins des taxis water sont très sympas. 
 
Pour les ports : cela reste toujours cher, il n’y a pas de miracle !
 
L’annexe :
Nous allons la laisser au ponton d’une marina privée en centre ville sans aucun souci.
 
Gas oil : 
Juste à côté de notre mouillage il y a le ponton à gas oil le moins cher de tout Boston, c’est celui des Water Taxi.
 
Avitaillement :
Toujours le même problème en centre ville il y a très peu de magasins où l’on trouve de quoi manger, Prévoyez de quoi manger pour le temps que vous pensez rester. Autrement la solution c’est la location de voiture pour aller dans les zones commerciales à l’extérieur comme de partout aux Etats-Unis.
 
Location voiture :
Ici c’est cher, nous sommes passés par un site français sur internet. Dominique est allé récupérer et ramener la voiture à l’agence de l’aéroport. 
Depuis le mouillage c’était le plus simple. Il y a les cars gratuits de l’aéroport qui passent toutes les demie heures à l’embarcadère et à côté de l’hôtel Hyatt.
 
« Les water taxis » attention ! ! ! ! ! ! ! ! !c’est cher, 20 $ l’aller-retour/ personne.
Cependant très pratique ils viennent vous chercher et vous ramène au bateau. Ils fonctionnent toute la journée, tous les jours de 8 heures à 23 heures, non stop sur demande (il y a une radio sur le ponton de l’embarquement ou bien par téléphone).
 
Le prochain carnet de bord vous amènera visiter la ville de BOSTON, à bientôt !...

 

Partager cet article
Repost0
14 août 2015 5 14 /08 /août /2015 16:00
Carnet de bord n° 118
Août 2015
 

à lire aussi NEWPORT (2) 

http://domacaraibes.over-blog.com/2015/09/marie-raconte-son-newport-2.html

 
NEWPORT
Newport se trouve à l'extrémité Sud de l'île Aquidneck dans la baie de Narragansett. Elle partage l'île avec deux autres villes : Middletown et Portsmouth.
Le Claiborne Pell Newport Bridge permet de relier la ville à celle de Jamestown située sur l'île Conanicut.
 
En 1727, James Franklin (frère de Benjamin Franklin) était imprimeur à Newport, où il publie en 1732 le premier journal local intitulé Rhode Island Gazette. En 1769, c'est à Newport qu'eut lieu un des premiers actes de défi envers les Britanniques. La ville est un haut lieu historique de la guerre d'Indépendance américaine.
 
Après avoir été un important port pour le commerce d'esclaves, Newport est devenue une destination balnéaire huppée au début du xxe siècle.
Suivez moi nous allons visiter 2 de ces demeures :
Newport a longtemps abrité les régates de la Coupe de l'America. C'était aussi le point d'arrivée de la Transat anglaise, une course transatlantique en solitaire entre Plymouth et les États-Unis. bateau sur l'un des chantiers de Newport.
Newport accueille le Newport Jazz Festival ainsi que le Newport Folk Festival, où Bob Dylan fit scandale en 1965 en jouant avec un groupe de rock électrique, The Paul Butterfield Blues Band.
Le Newport Folk Festival, juillet 2015, nous y étions...
Le festival depuis le plan d'eau devant Fort Adams :
Le moyen de transport le plus utilisé pour se rendre au festival :
 
C'est à Newport que John Fitzgerald Kennedy et Jacqueline Bouvier se marièrent le 12 septembre 1953.
Newport a abrité la Maison-Blanche en vacances d'été durant les présidences de Dwight David Eisenhower et de Kennedy. 
 
Il est évident que si l'on aime la voile Newport est l'un des hauts lieux à ne pas manquer. C'est un spectacle permanent sur l'eau. Il y a toutes les catégories de bateaux depuis les petits de moins 5 mètres jusqu'à d'énormes yachts. Tous vont et viennent dans le port et la baie en se cotoyant sans discrémination, ici "tout le monde navigue".
Il y a régulièrements des regattes qui s'organisent, à la mi juillet il y avait des sélections nationales américaines.

A NEWPORT il vous sera possible d'entrer et de visiter l'Ecole Internationale de Restauration de bateaux,  suivez moi en cliquant sur le lien, nous partons visiter cette école qui se situe sur Thames Street face à la baie :

  https://www.youtube.com/watch?v=JzSxaY6_V1s

Nous ne pouvons pas évoquer Newport sans penser à l'América Cup

BRISTOL est une petite ville qui se situe à la périphérie de Newport et là nous y avons découvert le musée HERRESHOFF dans lequel nous avons pu ;

1 - remonter toute l'histoire de l'America's Cup.

2 - visiter d'anciens voiliers refaits à neufles Savage Torch et Thania ( la vidéo dez Thania ne serait pas visible en Allemagne, c'est ce que m'a annoncé Youtube, cependant je vous invite à aller sur mon site photos Picasa où vous pourrez la visionner.

Je vous propose de visualiser les vidéos qui suivent.

 

  1-  Bristol, la création et la construction HERRESCHOFF :

https://youtu.be/I3tEOQLZdxw

 
La 100 guineas cup est devenue l'America's cup, c’est le plus ancien trophée sportif existant. Cette course nautique a vu le jour en 1851 en Angleterre à l'occasion de l'Exposition Universelle de Londres. Elle opposait des voiliers britanniques et des voiliers americains. La 1ère régate a été remportée par la goëlette noire "America" d'où le nom donné à la course. Il faudra attendre près de 20 ans, en 1871, pour que la seconde course ait lieu à Newport (USA). 
 
Les régates de l'America's cup sont toujours organisées par le détenteur du titre, le "Defender" Les Etats-Unis ont remportée cette coupe 25 fois de suite, soit 132 ans.
Ce n'est qu'en 1983 que les USA perdent pour la première fois le titre de "Defender" la régate ayant été remportée par un australien. Paradoxalement, l'Angleterre, souvent classé deuxième, n'a jamais pu remporter une nouvelle fois l'America's cup.
En  2003 la course est remportée par une équipe européenne, l'équipe suisse d'ALINGHI. Ce sera en Espagne à Valence (Valencia) que se dérouleront en 2007 les épreuves de la 32ème Coupe de l'america. Et comme l'histoire se répète souvent, l´équipe suisse remportera une seconde fois la Coupe de l'America….
 
Le trophée est une aiguière d'argent (voir photo ci-dessus) la même depuis la première course en 1851 sur laquelle les noms de tous les vainqueurs y sont gravés.
 
2- Visites d'anciens voiliers :

Aujourd'hui vous pourrez visiter l'atelier de réparation, la rue entière cache derrière ses grandes portes de garages des ateliers "d'art"... ceux de la tradition .

Les ouvriers vous y accueillent et vous transmettent tout leur amour de leur savoir faire. Ce sont là des rencontrestrès riches  à ne pas manquer.

Une oeuvre d'artJe ne sais pas ce que vous en pensez mais personnellement je trouve ce mât très beau, j'en ferai bien une décoration...

Dominique sera fasciné par le matériel, les winchs et les magnifques moteurs d'antan ;

Le début de la fibre de verre .

1875, le premier catamaran chez les Herreshoff ;

Maintenant que vous connaissez mieux l'América's Cup, je vous invite à aller jusqu'à la capitale de l'état de RHODE ISLAND, PROVINDENCE.

Providence est la capitale,  la ville la plus peuplée dans le Rhode Island. Fondée en 1636, elle est l'une des plus anciennes villes des États-Unis.  Il est située dans le comté de Providence , et est la troisième grande ville dans le New England région après Boston et Worcester.

La campagne de la New Angleterre : 

Retour à NEWPORT avec deux types de compéttions très différentes, les 2 sur l'eau mais vous allez voir par vous mêmes.

Newport est effectivement la grande mecque de la voile pour les grands comme pour les moins grands et les plus jeunes. Il y a un deploiement énorme aussi bien des concurrents, que de bateaux, que de matériel, quelle organisation !

La semaine précédente c'était un concours de pêche au requin.A NEWPORT on ne voit pas le temps passé, il y a toujours de quoi faire !

S'il vous reste encore un peu de temps ouvrez le lien de l'  arrivée/étape de la VOLVO RACE  2015 à NEWPORT :  http://www.volvooceanrace.com/fr/ports/37_Newport.html

Nous étions en Espagne à Alicante  (sept/oct. 2014 avant notre trans-atlantique) au moment où certains des équipages s'entrainaient pour la course : http://domacaraibes.over-blog.com/2014/10/marie-raconte-sa-3eme-trans-atlantique-de-france-en-espagne.html

 

Le prochain carnet de bord vous portera plus au Nord de la côte Est des Etats-Unis, vers BOSTON...

Partager cet article
Repost0
31 juillet 2015 5 31 /07 /juillet /2015 19:18
Carnet de bord n° 117
Juillet 2015
 
De NEW-YORK (NY) à NEWPORT (Rhode Island)
En passant par EASTCHESTER BAY, STAMFORD, NEW HAVEN
et NEW LONDON
 
Notre séjour d’approche à New-York arrive à son terme.
Nous allons poursuivre notre navigation encore plus N comme prévu. Nous mettons le cap sur NEWPORT, la grande Mecque de la Voile, berceau de l’America Cup…
 
Le capitaine, Dominique, comme d’habitude prépare sa météo en y ajoutant cette fois-ci le problème de la marée. Car elle est importante sur l’Hudson et l’East Rivers. Nous devons descendre l’Hudson à la fin de la marée descendante et remontée l’East à la marée montante.
 
Nous sommes vendredi 10 juillet, 11 heures 15
nous levons notre mouillage et nous voilà une nouvelle fois partis vers d’autres aventures…
Le courant qui nous pousse est de 3,4 nœuds, heureusement qu’il est dans le bon sens.
Arrivés au pied de Manhattan nous tournons sur notre bâbord pour remonter l’East River.
La première fois que nous l’avions remonté il n’y avait pas de tourbillons dans l’eau comme aujourd’hui. Même s’ils ne sont pas très importants nous les contournons largement.
Nous progressons avec la marée montante qui nous pousse vers notre mouillage que le capitaine avait repéré il y a plus deux semaines lors de notre premier passage.
 
15 heures 15, nous jetons l’ancre à EASTCHER BAY, dans le quartier du BRONX .
Depuis le mouillage nous apercevons quelques tours new-yorkaises, c’est un peu nostalgique.
Avis aux navigateurs :
40°50’-73°47’, bon mouillage en cette saison, cependant de nombreux hauts fonds, l’entrée dans la baie et la circulation à l’intérieur sont à surveiller de près.
Pour l’annexe il y a la possibilité de la laisser au ponton d’un restaurant qui se situe à environ 150 mètres.
 
Samedi 11 juillet, 10 heures 25,
nous partons en direction de STAMFORD, nous allons changer d’état. Ce mouillage nous a été recommandé par notre ami Jean-Paul qui connaît assez bien le coin. Nous suivons donc son conseil.
 
Comme toujours 1 heure avant d’atteindre le nouvel état  le capitaine téléphone au service des douanes pour annoncer « le mouvement de notre bateau vers leur état »…
 
13 heures 30 nous jetons l’ancre à STAMFORD dans le CONNECTICUT.
Avis aux navigateurs :
41°01’-73°32’, bon mouillage derrière la digue.
Le seul soucis il n’y a rien à terre à moins d’avoir un véhicule. Mais où en louer un depuis le mouillage. Il y a 2,3 restaurants et des entreprises qui  sont fermées aujourd’hui car nous sommes en weekend.
La ville nous parait assez éloignée, nous décidons de poursuivre, le capitaine est impatient d’arriver à Newport.
 
Dimanche 12 juillet, 9 heures 45,
départ en direction de NEWHAVEN. Il n’y a pas de vent, il montera tout doucement à ses 10 nœuds en Est.
 
Aux alentours de 16 heures nous entrons dans la baie de NEWHAVEN, sur notre tribord 2 mouillages, mais nous avançons droit devant car nous souhaitons pouvoir nous rapprocher au maximum de la ville. Ce sera peine perdue. La ville n’est pas accessible, pour nous,  directement par la mer il y a un pont fixe à passer et nous ne pouvons pas le passer car notre mât est trop haut. Nous rebroussons donc chemin vers les premiers mouillages. Nous avons bien fait car l’arrêt a été bien sympa.
Avis aux navigateurs :
mouillage à Morris Cove, Newhaven 41°15’-72°53’.
Il y a de nombreux « petits » voiliers au mouillage sur bouées.
Le mouillage est bon bien protégé en cette saison.
L’annexe : il y a un ponton privé mais il est fermé en son entrée depuis la terre. Nous avons laissé notre annexe sur la plage devant le restaurant-boite de nuit. A priori ça n’a pas l’air de craindre le vol dans le coin, comme un peu partout jusqu’à présent (quel heureux changement depuis les Caraîbes et la métropole).
L’avitaillement : une supérette et un drug stores. Il n’y a pas de gas-oil.
Moyens de locomotion : des bus qui conduisent en centre ville de Newhaven.
Mardi 14 juillet 8 heures 55
(ici pas de fête nationale française), cap vers NEW LONDON.
Le vent est d’E/SE 15 nœuds nous devons en profiter car il va tourner en N d’ici la fin de la semaine et ce ne sera pas bien du tout pour nous.
Nous avançons GV+G puis GV+moteur., le ciel est couvert mais il ne pleuvra pas avant notre arrivée.
16 heures 15 nous atteignons la baie de New London, nous avançons jusqu’à Greens Harbor. Là il y a de nouveau des bouées un peu partout. 
Nous nous glissons et jetons notre ancre avant que la pluie n’arrive.
 
Avis aux navigateurs :
mouillage Greens Harbor 41°20’-72°05’.
Bon mouillage.
En annexe, nous ne sommes pas loin du centre ville . 
L’avitaillement : il n’y a pas de commerce alimentaire en ville, comme la plupart du temps dans ces villes américaines les commerces sont à l’extérieur. Cependant il y a des boutiques, restos, bibliothèque, gare (liaison avec Washington, New-York, Newport) et de nombreux bus.
Gasoil : à côté du mouillage au port privé.
Personnel très sympa. Le maître de port véhiculera Dominique qui est à la recherche de tuyau de gaz et de robinets pour monter une nouvelle installation de gaz pour la gazinière aux normes américaines car ici aux Etats-Unis nous ne trouvons plus de Butagaz.
Vues de NEW LONDON :

Jeudi 16 juillet, 8 heures 5

départ pour NEWPORT.
Comme prévu le vent N est arrivé, il est N/NE 15 nœuds, ce n’est pas très génant il ne nous reste que 40 MN à parcourir.
En milieu de matinée nous changeons une nouvelle fois d’état nous entrons dans celui de RHODE ISLANDS. Le capitaine téléphone aux douanes sans succès. Il appellera une dizaine de fois le numéro de téléphone que nous avons nous renvoit sur un autre numéro puis sur une messagerie. Le temps passe nous atteignons la baie de Newport. Nous reportons notre communication avec les douanes pour un autre moment.
 
 
17heures 10, l’ancre est jetée dans la baie devant la ville de NEWPORT. Tout autour de nous encore des bouées mais cette fois-ci sont amarrés de grands bateaux dont certains anciens de l’America Cup.
Avis aux navigateurs : « attention les yeux » ! ! !
Plus de 26 marinas privées et un port public dans la baie devant la ville de Newport.
 
Coordonnées de notre mouillages à côté du chenal principal (il y a la possibilité par grande chance de pouvoir y jeter son ancre, aujourd’hui c’est notre cas, 41°28’-71°19’, en face du King Park et tout près de la ville.
Cependant il n'est pas possible de rester plus de 15 jours consécutifs sur le même mouillage, le bateau doit partir 4 jours au moins avant de revenir. Le maître de port de la municipalité passe tous les jours relevé les noms des bateaux.
En ce qui nous concerne il s'est trompé de 5 jours en notre faveur... Ouf!!!
 
Le numéro de téléphone de la douane nous sera donné par les coast guards : qui patrouillent sévèrement dans toute la baie en arrêtant systématiquement tous les embarcations qui vont vite. Si bien que le mouillage est très calme malgré le passage des navettes aussi assujetties à la même obligation d’aller doucement . Tous les bateaux qui entrent et qui sortent des marinas ( Je vous affirment qu’il y en a plusieurs dizaines par jour pour atteindre largement la centaine, bien évidemment je ne suis pas restée assise sur le pont de Lilopin pour les compter).
Pour en revenir à notre téléphone de la douane : 1 800 973 2867
 
La maison du port : accès gratuit au WIFI, aux machines à laver le linge (4 $, sèche linge 3 $) petit bibliothèque , informations et WC/ douches .
 
L’avitaillement : à terre derrière une allée d’arbres (2ème route parallèle à Thames Street, une zone commerciale, à moins de 10 minutes à pieds.
 
West marine : dans la zone industrielle à l’extérieur de la ville mais accessible par bus, le 62.
 
Location de voiture : vous aurez le choix.
 
La prochaine fois, c'est promis je vous ferai visiter NEWPORT, la grande mecque de la voile...
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de DoMa
  • : Une femme qui navigue depuis bientôt 25 ans sur la quasi totalité des mers du globe. "C'est dans les revues spécialisées "bateaux et navigations" que j'ai commencé à apprendre à connaître la mer" répondait-elle au journaliste de la revue Voiles et Voiliers... Puis sa rencontre avec son mari Dominique, professionnel de la voile lui a permis de réaliser l'un de ses rêves, celui de traverser l'Atlantique (première traversée en 2008)... Depuis plusieurs années d'autres trans-atlantique et toujours plus de milles sur les mers afin d'atteindre de nouveaux lieux à la rencontre de leurs habitants. Elle conclura en s'appropriant la maxime d'Aristote ; "il y a 3 sortes d'Êtres Humains, les Vivants, les Morts et Ceux qui vont en mer"...
  • Contact

Recherche