Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 octobre 2018 6 06 /10 /octobre /2018 04:56
Partager cet article
Repost0
30 septembre 2018 7 30 /09 /septembre /2018 20:30

 Vendredi 31 août,

8 heures 15, départ de Onset Bay, Massachusetts, 41°44’-70+38’

arrivée

à NEWPORT, Rhode Island, 41°28’-71°19’

 

 

Vendredi 7 septembre

10 heures 30 départ de Newport, 

arrivée

à FISHERS ISLAND, 41°15'-72°00'

Samedi 8 septembre,

7 heures 10, départ de Fishers Island, état de New York

arrivée

à PORT WASHINGTON, New-York, 40°49'-73°42'

NEWPORT

A lire aussi : http://domacaraibes.over-blog.com/2018/07/saison-de-navigation-2018-cb-03-de-new-york-city-a-port-jefferson-newport-cape-code-et-provincetown.html

http://domacaraibes.over-blog.com/2016/09/marie-raconte-son-retour-vers-le-sud-de-la-cote-est-des-etats-unis-4-newport-et-son-boat-show-2016.html

http://domacaraibes.over-blog.com/2015/08/marie-raconte-son-newport-dans-le-rhode-island.html

A notre arrivée, nous avons été étonné d'avoir autant de bateau au mouillage. Entre autre des catamarans qui n'étaient pas là les années précédentes.Ce qui laisse supposer qu'ils soient remontés sur la côte Est des USA après le passage des ouragans 2018 en Mer Caraïbes...

Je vous invite à aller visiter mon site : https://longtrip.travelmap.net/

il complète de manière différente le blog de domacaraibes.

Vous pourrez nous suivre quasiment en instantané...

PROVIDENCEhttps://longtrip.travelmap.net/posts/providence-ri

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BRISTOL

 

A lire aussi :

http://domacaraibes.over-blog.com/2015/08/marie-raconte-son-newport-dans-le-rhode-island.html

 

 

 

 

 

 

 

 

FISHERS ISLAND, Fishers_Island,New York Map

A lire aussi : 

http://domacaraibes.over-blog.com/2015/10/marie-raconte-sa-descente-vers-le-sud-cap-sur-new-york.html

Nous sommes des habitués du mouillage de Fishers Island, nous nous y arrêtons pour y passer seulement la nuit.

PORT WASHINGTON,

A lire aussi : http://domacaraibes.over-blog.com/2017/11/marien-raconte-son-retour-aux-usa-massachusetts-rhode-island-connecticut-new-york.html

Nous nous empressons d'arriver sur notre mouillage habituel car depuis plus de 10 jours le cyclone Florence rode et est arrivé sur la côte Est des Etats-Unis, actuellement en Caroline du S et N où il fait des ravages. Nous savons que nous allons avoir de la pluie. Effectivement une bonne rincée :

https://www.youtube.com/watch?v=AKVYk9ZFoic

 

"Florence" ne nous empêchera pas de passer d'agréables moments à table avec nos amis hollandais Baudine et Rob ...

 

 

 

 

 

 

... et de découvrir  "the sands point preserve "

http://sandspointpreserveconservancy.org/

Sands Point est un village  situé à l'extrémité nord de la péninsule de Cow Neck, sur la côte N de Long Island, dans le comté de Nassau, à New York.  

Extrait de : http://sandspointpreserveconservancy.org/about/

..." La réserve de Sands Point située sur le domaine d'origine de Guggenheim incarne la grandeur et l'élégance qui définissent la période de la Gold Coast du début du XXe siècle, lorsque d'importantes familles américaines construisirent de grandes demeures sur de grands domaines lors de retraites estivales le long du détroit de Long Island. Sands Point était le célèbre «East Egg» de «The Great Gatsby» de F. Scott Fitzgerald..."

 

 

 

 

 

 

 

 

La prochaine fois nous nous retrouvons à NEW YORK CITY !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2018 2 18 /09 /septembre /2018 19:28

Dimanche 19 août ,

7 heures 25, départ de la baie de Portland, 43°40’-70°14’

arrivée

à PORTSMOUTH, South Beacon Shoal, 43°04’-70°44’

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lundi 20 août,

12 heures 10, départ de Portsmouth

arrivée

à GLOUCESTER, 42°35’-70°39’

 

 

Jeudi 23 août,

10 heures 10 départ de Gloucester

arrivée

à 14 heures à BOSTON, 42°21’-71°01’

 

 

 

 

 

 

Lundi 27 août,

7 heures 35 départ de Boston

arrivée

à 17 heures 35 à ONSET BAY,41°44’-70°38’

 

PORTSMOUTH

lire aussi : http://domacaraibes.over-blog.com/2017/11/marie-raconte-son-retour-aux-usa-du-maine-au-new-hampshire-et-massachusetts.html

http://http://domacaraibes.over-blog.com/2016/09/marie-raconte-son-retour-vers-le-sud-de-la-cote-est-des-etats-unis-1-new-hamshire-portsmouth.html

GLOUCESTER

lire aussi : http://domacaraibes.over-blog.com/2017/11/marie-raconte-son-retour-aux-usa-du-maine-au-new-hampshire-et-massachusetts.html

Depuis notre mouillage :

En quittant Glouester

BOSTON 

lire aussi : http://domacaraibes.over-blog.com/2015/08/marie-raconte-son-boston.html

http://domacaraibes.over-blog.com/2015/08/marie-raconte-sa-croisiere-entre-newport-et-boston.html

http://domacaraibes.over-blog.com/2017/11/marie-raconte-son-retour-aux-usa-du-maine-au-new-hampshire-et-massachusetts.html

Flora nous fait visiter le campus d'Harward et son quartier

Le quartier de la Little Italy est en fête

ainsi que l'Afrique 

Un petit tour au marché central, "Quincy Market" rayon poissons

South Boston, waterfront, Boston et la pêche depuis fort longtemps...

le Sud est en pleine expansion !

... une petite dernière parce que j'ai beaucoup aimé cette sculpture...

Notre visite à Boston se termine en compagnie de cousine Flora et de ses parents, à l'année prochaine !

Entre Boston et Onset,

ci-dessous avant l'entrée dans le Canal de Cape Code,

ci-dessus à la sortie du Canal de Cape Code avant Onset.

ONSET,

ONSET, camp d'été des "spiritualistes" à partir de 1880,

 LES SOEURS fOX, ci-dessus

A LIRE : https://fr.wikipedia.org/wiki/Spiritualisme_moderne_anglo-saxon

Sur l'air pensif du capitaine, je vous dis à plus tard , à Newport !

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2018 5 07 /09 /septembre /2018 20:36

Samedi 11 août ,

7 heures 15, départ de ROCKLAND, 44°06’-69°06’

arrivée

à 13 heures 25

à BOOTHBAY, Maine, USA , 43°50’-69°05’

à 40,8 MN/Cumul 1,157,3 MN

 

 

Dimanche 12 août,

8 heures 45,départ de BOOTHBAY,

arrivée

à 15 heures 25 à PORTLAND, Maine,

43°39’-70°

 

 

 

Jeudi 16 août,

9 heures 50, départ de PORTLAND

arrivée 

à 12 heures 20 à YARMOUTH, Royal River 43°47'-70)10'

départ à 17 heures 30

arrivée

à CHANDLE COVE sur CHEBEAGUE ISLAND, 43°43-70°07

 

 

 

Vendredi 17 août,

16 heures 55 départ de CHEBEAGUE ISLAND

arrivée 

à 17 heures 50 à GREAT DIAMOND

43°40'-70°11'

 

 

 

Samedi 18 août,

17 heures départ de GREAT DIAMOND

arrivée

à 18 heures 50 à BACK COVE43°40'-70°14'

 

 

 

 

BOOTHBAY

Voir aussi :http://domacaraibes.over-blog.com/2016/07/marie-raconte-son-maine-3-rockland-harbor-capitale-du-homard.html

http://domacaraibes.over-blog.com/2017/09/marie-raconte-son-retour-aux-usa-maine.html

http://domacaraibes.over-blog.com/2016/07/marie-raconte-son-maine-2-orrs-island-et-boothbay.html

Que dire sur Boothbay ? 

Nous y revenons régulièrement car nous aimons bien cette petite station balnéaire du Maine. Le mouillage n'est pas évident, mais nous avons "notre place de réservée", en fait si vous voulez rester près du centre ville il y a tout au plus 3 à 4 possibilités pour y jeter son ancre. En ce qui nous concerne , il est préférable que nous soyons seuls sur le mouillage car il est très petit pour notre Lilopin si au grand jamais il y avait un autre bateau...

Nous y avons aussi nos habitudes pour y venir déguster la Lobster, nous avons notre pêcheur attitré, dirons nous...

Et puis cette fois-ci, nous avons bénéficié d'un concert de jazz qui avait lieu tout à côté de notre Lilopin dans le bâtiment principal d'un chantier marine.

Quoi de mieux que de savourer sa lobster on son d'un concert de jazz au coucher du soleil ,!!!

 

https://www.youtube.com/watch?v=LGS57YQO6BY

 

 

 

 

PORTLAND

Voir aussi : http://domacaraibes.over-blog.com/2016/09/marie-raconte-son-maine-10-alentours-de-portland.html

http://domacaraibes.over-blog.com/2016/07/marie-raconte-son-maine-1-portland.html

http://domacaraibes.over-blog.com/2016/08/marie-raconte-son-maine-9-de-bath-a-portland.html

http://domacaraibes.over-blog.com/2016/07/marie-raconte-sa-croisiere-vers-le-maine-6.html

Il en est de même pour Portland qu'en dire ?

C'est une halte quasiment obligatoire lorsqu'on arrive ou lorsqu'on part du Maine.

Cette année nous avons une nouvelle fois rendez vous avec la cousine Flora. Elle embarque avec nous pour un temps de croisière...

Cette année, nous avons décidé de faire un tour dans la baie de Portland,

bien évidemment nous sommes retournés vers les incontournables de Portland, tel que le magasin de donuts...

Holy donuts vend 2 millions de beignets par an !!! C'est une belle histoire que vous pourrez découvrir en ouvrant le lien ci-dessous :

 

 

 

 

 

 

 

 

Finalement bien rassasiées, nous avons mis les voiles dans la baie .

De gigantesques pontons privés devant de magnifiques demeures :

YARMOUTH

 

Avec pas mal d'attention + beaucoup de prudence + la marée haute = c'est possible, ça passe même pour Lilopin...

THE CLAM FESTIVAL - UNE ATTRACTION À L'ÉCHELLE DE L'ÉTAT  https://www.youtube.com/watch?v=nNriCE4kATk

Yarmouth possède des crustacés de premier plan tout au long de l'année, mais en juillet, le festival annuel Clam est l'attraction principale de la région.  Le Festival est aussi une célébration de la communauté locale, avec un concours de palourdes, des danses de rue, des courses à pied, une course de vélo professionnelle, un rassemblement de pompiers.

Ci-dessus LILOPIN au mouillage

Cependant, le capitaine décide de ne pas rester sur ce mouillage pour la nuit, nous repartirons en fin d'après-midi pour Chebeague Island.

CHEBEAGUE ISLAND

Son nom signifie «île de nombreuses sources».

Chebeague Island a une longue histoire de navigation, notamment les sloopers en pierre, des hommes qui transportaient du ballast pour les voiliers du 19ème siècle en Amérique et plus tard du granit pour la plupart des bâtiments les plus spectaculaires du pays, dont le Washington Monument. Les nombreuses maisons de la renaissance grecque sur l'île ont été construites par ces sloopers.

 

L'équipage de Lilopin part à la découverte de cette nouvelle île, "à ne pas manquer" !!!

 

Nous marcherons plusieurs miles au milieu de la forêt, ici c'est la quiétude qui y règne. Les animaux sont présents partout et absolument pas inquiets de nous voir avancer vers eux.

 

Voici ce que nous découvrirons au détour d'un virage , cette "supérette" d'un autre temps...

On rentre on se sert, on pèse et on laisse l'argent dans la boite... Tous les fruits et légumes sont de saison cultivés naturellement.

Il y avait tant d'années que je n'avais pas mangé d'aussi bonnes pêches, en fermant les yeux j'ai été transporté dans le jardin de mon grand-père et je me suis  revue en train de  cueillir les pêches sur les arbres et retrouvé le goût sucré du fruit enveloppé dans cette peau pelucheuse...

Un véritable bonheur...

Il en a été de même avec la rencontre du propriétaire qui nous a fait visiter ses cultures et expliquer sa manière complètement bio de faire pousser ses fruits et légumes. Il utilise les abeilles pour la pollinisation.

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un petit tour sur l'une des plages de l'île...

GREAT DIAMOND

Great Diamond Island Map À 20-25 minutes de ferry de Portland, Great Diamond Island, à Casco Bay, est l'une des plus pittoresques du Maine. Ce bijou comprend des sentiers de randonnée qui permettent de profiter de la beauté de l'île; Au cours de leurs voyages, les visiteurs peuvent entendre parler de grands noms littéraires qui ont fréquenté l'île, tels que Henry Wadsworth Longfellow ou Harriet Beecher Stowe. Ou encore, ils peuvent entendre parler de son histoire en tant que base militaire au cours du XIXe siècle et noter l’attention portée à la préservation de l’intégrité architecturale de l’époque.

En navigation vers Back Cove

BACK COVE

nous y passerons la nuit avant notre départ PORTSMOUTH

 

Partager cet article
Repost0
22 août 2018 3 22 /08 /août /2018 20:34

Mardi 31 juillet ,

6 heures 40, départ de YARMOUTH, Nouvelle Ecosse, CANADA 43°50’-66°07’

arrivée

Mercredi 1er . août,

à 7 heures 20

à ROCKLAND, Maine, USA , 44°06’-69°06’

à 138 MN/Cumul 1,116,5 MN

Avis aux navigateurs :

Appel des douanes :

Nous arrivons directement sur le ponton d’accueil de la marina habilitée à faire les formalités douanières d’entrée sur le territoire américain.

11 heures 35 la custom est là sur le ponton, je lui propose de monter à bord, telle est l’habitude, il me répond « non, non, apportez moi vos passeports « . Sur cet échange peu commun voir unique en son genre...car les customs s’empressent généralement de monter à bord après avoir demander l’autorisation par pure politesse, Dominique arrive et se voit inviter de suivre notre douanier jusque dans les bureaux de la marina. Étrange procédure que celle-ci. Un moment plus tard Dominique revient au bateau en me disant que tout a changé.

La cruising licence existe toujours (elle a augmentée, elle coûte maintenant 19 $US) mais sous la forme d’une clearance d’entrée seulement .

Les formalités sont réduites au minimum. Il nous a été rapporté que l’on pouvait aller sur le site internet de la douane et compléter en ligne un document d’entrée qui nous arriverait directement dans les bureaux de notre lieu d’arrivée de manière à préparer notre entrevue physique avec les autorités . Ceci ressemble à l’échange (n°1) téléphonique que nous avons avant que la douane pour leur dire que nous arrivons et que l’on souhaite faire nos formalités. . A ce moment là nous leur donnons de nombreux renseignements afin qu’elle puisse nous retrouver dans les archives et faire toutes les vérifications nécessaires (bateau, passeport, visa, etc.).

Tout change, rappelez vous nous avons effectué notre sortie du territoire par simple appel téléphonique sans nous rendre dans un bureau de douane qui nous donnait un document de sortie signé et tamponné…

C’est mieux ainsi, c’est beaucoup plus simple !

Cf. blog : http://:http://domacaraibes.over-blog.com/2016/07/marie-raconte-son-maine-3-rockland-harbor-capitale-du-homard.html

http://domacaraibes.over-blog.com/2017/09/marie-raconte-son-retour-aux-usa-maine.html

Mardi 31 juillet, 6 heures 40 (heure canadienne -5),

la météo n’est pas très bonne mais bien meilleure que celle annoncée pour le milieu et la fin de la semaine. Nous en avons vraiment assez de vivre dans ce brouillard, nous décidons de quitter Yarmouth même si la météo est médiocre. De toute façon le vent est favorable et ceux que pour cette journée et la demie journée de demain, après c’est du vent contraire et de la pluie sans même parler du brouillard…

 

Nous relevons les 2 ancres sans problème, il fait soleild. Le relevage du mouillage terminé nous sommes une nouvelle fois dans la brume Nous sortons du chenal de Yarmouth au son de la corne de brume et radar.

La journée a démarré et se poursuivra dans la brume, certes ce n’est pas un brouillard épais mais nous resterons toute cette journée du lundi et la nuit en vigilance .

LILOPIN au quai de Rockland  :

Séjour à ROCKLAND :

nous y retrouverons nos amis Jacky et Philippe. A ce sujet je vous invite à aller sur le site de leur galery d'art , "ça vaut la peine de prendre son temps  pour y passer un agréable moment" :https://www.guillermsculptures.com/  Philippe Guillerm/wood sculptures/United State

Sur cet excellent repas de homards je vous dis à bientôt !

Partager cet article
Repost0
3 août 2018 5 03 /08 /août /2018 21:22

 

 

Dimanche 15 juillet,

5 heures 10, départ de PROVINCETOWN 42°02’-70°11’

arrivée

Lundi 16 juillet,

à 15 heures 45

à YARMOUTH, Nouvelle Ecosse, CANADA 43°50’-66°07’

à 236 MN/Cumul 978,5 MN

 

Avis aux navigateurs :

Appel des douanes : 1 888 226 7277 (appel payant)

En arrivant dans la baie il suffit de prendre contact avec la marina au 902 740 4780/0375

Se présenter au ponton.

Le maître de port pourra vous aider éventuellement pour prendre contact avec la douane.

Cf. blog :http://domacaraibes.over-blog.com/2017/06/marie-raconte-l-acadie.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Notre radar a fonctionné toute la traversée...

 

 

Ce que l'on voyait depuis le cockpit...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous resterons ici, à YARMOUTH, les 14 jours obligatoires pour effectuer la sortie annuelle des eaux territoriales américaines.

L’an dernier nous avons parcouru 1,133 MN entre la Nouvelle Ecosse et Terre Neuve.

Cette année ce sera « relax » d’autant plus que la météo est des plus mauvaises. Il y a « anormalement » du brouillard.

Les 14 jours que nous y passerons auront été quotidiennement passés dans un épais brouillard.

 

 

Vue depuis le mouillage...

 

 

Promenade dans le brouillard : 

https://youtu.be/SF94SXtZKSI

Mais lorsqu'il fait soleil c'est très beau : https://youtu.be/Z22ys8Dzd7s

 

Depuis Yarmouth vers Long Island :

Pour arriver sur Long Island, nous prenons le petit ferry (7 $CAN aller/retour)

Sur la trace des coyottes :

 

En direction de la Baie de Fundy vers 

Images de l'île :

On mange bien ici...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis retour sur le continent à Digby ,

Digby est une ville du sud - ouest de la Nouvelle Ecosse La ville est située sur la rive ouest du Bassin d'Annapolis, près de l'entrée de Digby Gut , qui relie le bassin à la baie de Fundy .

Nommé d'aprèsl'amiral Robert Digby , la ville est célèbre pour sa flotte de pêche au pétoncle et pour le service de traversier vers Saint Johns de l'autre côté de la Baie de Fundy.

 

Promenades dans les abords de la ville de Yarmouth,

cuisine à bord , tarte à la rhubarbe du pays

 

 

 

 

et découverte de la râpure ,

 

 

 

 

 

 

 

 

Le marché paysan du samedi matin    

https://www.youtube.com/watch?v=ph3Ry7CFTcw

Un séjour dans le brouillard mais agréable tout de même ! 

La prochaine fois, nous nous retrouverons de l'autre côté de la baie de Fundy sur le continenet américain, dans le Maine...

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2018 5 27 /07 /juillet /2018 19:43

Dimanche 8 juillet,

7 heures 10, départ de NYC , NY, 40°47’-73°58’

arrêt pour gasoil et plein d’eau en New Jersey

8 heures 40 nouveau départ

arrivée à 17 heures 45

à PORT JEFFERSON (NY) sur Long Island, devant Poquott 40°57’-73°05’

à 71,1 MN/Cumul 473,5 MN

 

Lundi 9 juillet,

6 heures 55, départ de Port JEFFERSON (NY) sur Long Island

arrivée à 20 heures 20

à NEWPORT (RI), 41°28'-71°19'

à 91,9 MN/Cumul 565 ,4MN

voir blog :http://domacaraibes.over-blog.com/2016/09/marie-raconte-son-retour-vers-le-sud-de-la-cote-est-des-etats-unis-4-newport-et-son-boat-show-2016.html

http://domacaraibes.over-blog.com/2015/09/marie-raconte-son-newport-2.html

http://domacaraibes.over-blog.com/2015/08/marie-raconte-son-newport-dans-le-rhode-island.html

http://domacaraibes.over-blog.com/2015/09/marie-raconte-sa-croisiere-retour-vers-newport.html

http://domacaraibes.over-blog.com/2015/08/marie-raconte-sa-croisiere-entre-newport-et-boston.html

http://domacaraibes.over-blog.com/2016/07/marie-raconte-sa-croisiere-vers-le-maine-5.html

Vendredi 13 juillet ,

Ici les avions écrivent dans le ciel des messages publicitaires

 

 

 

 

12 heures , départ de NEWPORT (RI), 41°28’-71°19’

arrivée à 20 heures35

dans la BAY de CAPE CODE 41°46'-70°29'

voir blog : http://domacaraibes.over-blog.com/2016/07/marie-raconte-sa-croisiere-vers-le-maine-5.html

http://domacaraibes.over-blog.com/2016/09/marie-raconte-son-retour-vers-le-sud-de-la-cote-est-des-etats-unis-3-de-salem-a-martha-sn-vineyard-haven-en-passant-par-cape-code.html

...

Samedi 14 juillet,

à 7 heures 50 , départ de la Bay de Cape Code (MS) sur Sagamore Beach, 41°46’-70°29’

arrivée à PROVINCETOWN (RI) 42°02'-70°11

voir blog :http://domacaraibes.over-blog.com/2015/08/marie-raconte-sa-croisiere-entre-newport-et-boston.html

http://domacaraibes.over-blog.com/2016/07/marie-raconte-sa-croisiere-vers-le-maine-5.html

http://domacaraibes.over-blog.com/2016/07/marie-raconte-sa-croisiere-vers-le-maine-6.html

US CBP (United States Customs 1 Border Protection) :

RHODES ISLAND : 8009732867 (le central USA)

Mouillage à Port Jefferson

Port Jefferson ,connu officieusement sous le nom de Port Jeff ,est un village  constitué en corporation dans la ville de Brookhaven dans le comté de Suffolk, New-York sur la côte Nord de Long Island . 

Port Jefferson a été d'abord colonisé au 17ème siècle et est resté une communauté rurale jusqu'à son développement en tant que centre actif de construction navale au milieu du 19ème siècle. Le village est depuis passé à une économie basée sur le tourisme. 

Canal Cape Code :

c'est la 7ème. fois que nous passons par ce canal mais c'est la 1ère. fois que le pont de chemin de fer est baissé. Lorsque nous nous en approchons pour constater que nous allons devoir attendre le passage du train un bateau à moteur des gardes du canal arrive sur nous avec son gyrophare et sa sirène pour nous demander de nous éloigner encore un peu car le courant est assez fort. Nous étions tout heureux d'arriver au moment où la marée nous était favorable mais nous allons devoir attendre en espérant que le train soit court.

Fort heureusement nous n'attendrons qu'une vingtaine de minutes.

Pendant ce temps nous faisons des ronds dans l'eau tandis que 2 petits bateaux à moteurs se font interpellés par la police car ils essayaient de passer sous le pont. Avant de reprendre notre route la police s'est approchée de nous et nous a remercier pour avoir attendu...

 

 

 

Nouveauté à PROVINCETOWN, les  locations de maisons sur l'eau se multiplient:

L'équipage de Lilopin se prépare pour traverser vers le Canada, La Nouvelle Ecosse plus précisemment vers YARMOUTH.

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2018 1 02 /07 /juillet /2018 21:08
 

Samedi 23 juin,

11 heures 25, départ de Yankee Point Marina , Virginia, 37°41’-76°29’

arrivée à 16 heures 25

à Reedville (VA),37°49’-76°16’

à 30 MN

voir blog :

 http://domacaraibes.over-blog.com/2015/06/marie-raconte-sa-remontee-vers-le-nord-dans-la-chesapeake-bay.html

http://domacaraibes.over-blog.com/2015/06/marie-raconte-sa-remontee-vers-le-nord-dans-la-chesapeake-bay.html

 

Dimanche 24 juin,

7 heures 45, départ de Reedville (VA)

arrivée à 18 heures 25

à Oxford, Maryland, 38°41’-76°09’

à 75,3 MN/Cumul 105,30 MN

 

 

 

Mardi 26 juin ,

10 heures 25, départ d’Oxford,

arrivée à 15 heures 45

à Annapolis (MD), 38°58’-76°29’

à 36,7 MN/Cumul 142 MN

voir blog :

 http://domacaraibes.over-blog.com/2015/06/marie-raconte-son-annapolis-dans-le-maryland-u-s-a.html

http://domacaraibes.over-blog.com/2017/11/marie-raconte-sa-descente-vers-la-chesapeake-bay.html

http://domacaraibes.over-blog.com/2015/06/marie-raconte-sa-remontee-vers-le-nord-dans-la-chesapeake-bay.html

http://domacaraibes.over-blog.com/2017/11/marie-raconte-son-arrivee-dans-la-chesapeake-bay.html

 

Nous étions depuis plus d’un mois sur notre aire de carénage en attente de pouvoir reprendre la mer. Il y a une dizaine de jours les nouvelles familiales arrivant de France étant stabilisées et en bonne voie , nous voici « prêts pour mettre les voiles ».

 

https://longtrip.travelmap.net/photos/yankee-point-marina-a-little-paradise-in-virginia

 

Comme chaque année depuis 2 ans nous hivernons Lilopin à Yankee Point Marina située dans l’État de Virginie dans la région de Lancaster. Lilopin y a été « bichonné » de toutes parts, caréné de neuf , il a même eu droit à de nouveaux lazy bag et un taud. Il va pouvoir nous emporter vers la Nouvelle Écosse au Canada.

 

Il ne faut pas que j’oublie de dire car c’est un très grand honneur que nous ont fait les propriétaires et dirigeants de la marina.Voilà donc ;

« la veille de notre départ nous sommes aller dire au revoir à Ken et à Karen ainsi qu’à toutes les personnes que nous connaissons bien évidemment. Au moment de nous serrer la main Ken nous a offert un porte cartes dans lequel se trouvent naturellement des cartes de visites mais pas n’importe lesquelles. Les cartes « des  ambassadeurs de la marina, ambassadors at large, Marie and Dominique Champenois ». Nous ne nous attendions pas à une pareille confiance, celle de représenter la marina là où nous irons... »

 

 

Samedi en fin de matinée, c’est le départ, ici la météo est orageuse depuis notre arrivée. Il fait très chaud et cela provoque d’importants orages le soir venu. Aujourd’hui, il fait 30°+ à la mi journée…

Le vent est de Nord mais faible 5 nœuds !

Très rapidement le ciel va s’obscurcir , « le ciel va une nouvelle fois nous tomber sur la tête »… L’orage va durer environ 3/ 4 d’heure. Pour une reprise c’est un peu loupé !!!

Une belle éclaircie arrive tandis que nous atteignons Reedville en milieu d’après midi. Nous nous retrouvons sur le mouillage que nous connaissons.

Evènement de la journée, nous voyons arriver vers nous une annexe avec à son bord un monsieur qui par son comportement ressemble bien à un Français. « Gagné » Olivier est bien Français. Il navigue aux USA car son fils habite à côté d’ici, à Washington.

Nous passerons un moment ensemble avant qu’il ne parte rejoindre son voilier mouillé dans l’autre baie.

La nuit se passe tranquillement.

Avis aux navigateurs :

Voir référence blog au début du CB

 

Dimanche 24 juin,

il est 7 heures 45, l’ancre est levée et c’est le départ en destination de la petite ville d’OXFORD, dans l’État du Maryland. Nous sommes devant elle plusieurs fois déjà mais nous naviguions sur l’autre rive de la Chesapeake Bay, aujourd’hui nous décidons de traverser la baie pour finalement découvrir cette petite ville très appréciée des Américains.

Le vent est de S/SW faible avec ses 10 nœuds, mais cela suffit sous un beau soleil.

18 Heures25 l’ancre est jetée après avoir fait notre petit tour pour visiter le port. Dès notre arrivée nous avons aperçu plusieurs marinas /chantiers aux célèbres noms tel que « Irving », « Campbells »...

Avis aux navigateurs :

Formalités :

nous reprenons les bonnes habitudes : lorsque nous changeons d’État nous téléphonons à la douane pour nous signaler : 410 962 2806 ou 800 973 2867

mouillage :

un fond de 2,4 mètres aucun problème de tenue d’ancre

possibilités de mouiller sur bouées ou dans l’un des clubs

annexe :

quai du chantier Irvings en centre ville au fond de la baie à droite.

Avitaillement :

le prévoir, il y a une petite « grocery » au village

WIFI :

la bibliothèque du village est privée sans WIFI. Nous y avons été très chaleureusement accueillis par une « volunter » française. C’est l’une de ses amis qui nous indiquera l’unique accès WIFI, celui de la marina Irvings où nous y avons laissé notre annexe.

 

OXFORD :

Oxford est l'une des plus anciennes villes du Maryland. Située sur la rive sud de la rivière Tred Avon, près de son embouchure, où il se jette dans le Choptank .

Mardi 26 juin,

Oxford est un village très chic et sympathique avec peu d’animation même si l’on a bien voulu nous dire que la saison de concerts classiques venait tout juste de se terminer.

Ce que je retiens de ce lieu c’est que c’est la banlieue vacances des habitants huppés de Washington qui est à seulement 20 minutes en voiture, d’où les fameux chantiers bateaux et les magnifiques maisons animés de leurs jardiniers et de leurs personnels à tout faire.

 

Le soleil brille, nous partons pour Annapolis. Le vent est toujours de S soufflant entre 14 et 20 nœuds…

La journée s’annonce bien.

Nous arrivons dans la baie d’Annapolis que nous connaissons bien. Quelques voiliers vont et viennent, de petites régates sont en cours. Nous rentrons notre génois et descendons notre grand voile dans l’entrée du port pour nous avancer lentement vers le pont qui s’ouvre , en cette saison toutes les heures et demi heures. Il est 15 heures 45, nous allons devoir attendre environ 19 minutes en faisant des ronds dans l’eau tout en admirant les yachts remontés du Sud pendant la période cyclonique. Ici, c’est un peu comme dans le port de Monaco mais en plus petit…

Ça y est nous entendons sonner les alarmes qui arrêtent les voitures de part et d’autre du pont, celui ci va se lever dans quelques minutes. Nous passons pour la énième fois. Nous arrivons dans Spa Creek. Va t il y avoir une place pour nous ? En fait la crique est petite, il y a deux marinas privées , des bouées municipales de mouillage, de nombreux pontons privés et la possibilité de jeter l’ancre pour quelques élus . Nous ne sommes pas nombreux à connaître cette astuce. Nous sommes en plein centre ville, il y a peu de distance à faire en annexe, toutes les commodités sont à 5 minutes du mouillage et c’est très calme. Le seul inconvénient c’est de devoir jeter 2 ancres, le fond de « mud » ne tient pas toujours correctement.

Nous faisons notre tour et voilà que nous revenons quasiment sur nos anciens mouillages.

16 Heures 40 les ancres sont jetées.

Avis aux navigateurs :

Voir référence blog au début du CB

 

NB: mouillage :

nous ne le savions pas , mais en saison d’été au moins lorsque vous restez plus de 3 jours au mouillage vous devez aller vous signaler au port municipal, situé sur le quai d’honneur de la ville.

 

Pendant que nous étions à Annapolis dans l'un des centres commerciaux situé tout à côté de celui qui abrite "la gazette d'Annapolis" nous assistions quasiment en direct à ce qu'il s'y passait. Nous étions survolés de nombreux hélicoptères et nous croisions des voitures de police qui roulaient en faisant hurler leurs sirenes tout en écartant sur leur passage toutes les voitures. Un véritable feuilleton américain mais là c'était la réalité ! Quelle horreur!!!https://fr.news.yahoo.com/etats-unis-l-apos-sait-223636747.html?guccounter=1

Le vendredi soir nous assistions à la marche  silencieuse dans la grand rue de la ville :

VIDEO :

https://www.youtube.com/watch?v=LS0PdWhL59U

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour se changer les idées, je vous propose d'aller sur l'eau du Maryland, il s'y passe des choses :

 

https://www.youtube.com/watch?v=ug3hiEcySbE

La croisière va se poursuivre, nous repartons le lendemain matin pour remonter vers le Nord de la Baie de Chesapeake et en sortir.

A bientôt...

Partager cet article
Repost0
10 novembre 2017 5 10 /11 /novembre /2017 00:23

 

CB 025 OCTOBRE 2017

D’ ANNAPOLIS

à YANKEE POINT MARINA

Nous venons de passer 5 jours à Annapolis.

La météo n’est pas très favorable voire très défavorable pour les prochains jours.

Il a commencé à pleuvoir et ça augmente heure après heure.

A priori nous devrions repartir lundi avec un vent qui devrait souffler quelques heures de N avant de repasser en S/SW .

Dans cette ambiance peut engageante à la navigation nous avons retrouvé un bateau allemand « Cheglia » appartenant à Lydia et Martin que nous avions rencontrés à Port aux Basques, Terre Neuve l’été dernier. C’est toujours agréable de se retrouver entre navigateurs…

Dimanche 29 octobre, environ 9 heures,

nous recevons un appel téléphonique de notre copain américain Steven qui navigue pas très loin d’Annapolis. Il sait que nous souhaitons partir assez rapidement car nous en avions discuté 2 jours plutôt.

Il a habité Annapolis de nombreuses années de ce fait il connaît mieux cet espace de navigation et la météo locale. Il nous dit que nous pouvons partir si nous le voulons, dehors dans la Baie de Chesapeake le vent souffle du SW. Celui-ci devrait tourner rapidement en N plus vite que ce que les prévisions météo ont annonçées. Ca souffle fort mais ça devrait aller. Effectivement, depuis notre mouillage nous n’avons aucune information en temps et en heure concernant la baie, nous sommes trop loin et trop abrités pour pouvoir s’imaginer ce qui se passe dehors.

Nous nous disons au revoir en nous souhaitant simultanément « bonne nav. » !

Dominique me regard en me disant « on se le tente ou bien on en prend pour au moins 3/4 jours d’attente »…

Il est vrai que c’est une situation très tentante… nous avions prévu de passer quelques jours tranquilles à notre marina préférée de Yankee Point. Si nous ne profitons pas de cet opportunité nous arriverons seulement la veille de la sortie à sec de Lilopin.

10 heures 40,

dehors, il bruine, tant pis, nous sommes bien équipés pour la pluie.

Nous levons les 2 ancres. Exercice de style, n’est ce pas !!! C’est toujours délicat d’effectuer cette manœuvre sans voir les chaînes s’entremêler.

« GAGNE » tout se passe pour le mieux… Il ne me reste plus qu’à téléphoner pour faire ouvrir le pont.

Le gardien du pont me répond qu’il n’y a pas de problème d’ici 10 minutes le pont sera ouvert.

11 heures ,

le pont commence à se lever, nous venons de terminer le relevage des ancres et de nettoyer le pont (ici il y a une boue toute noire et très collante au fond).

Le pont franchit, nous nous dirigeons vers le ponton à gas-oil situé tout de suite à droite du pont.

Lorsque Dominique demande environ 105 galons de diesel (environ 400 litres de gas-oil), le jeune homme le regarde en ouvrant grands ses yeux et lui demande confirmation… « oui, oui c’est bien ça » !!!

Nous profitons aussi de remplir nos réservoirs d’eau car il n’a pas été question d’utiliser le dessalinisateur au mouillage.

Tout cela nous prend environ 1 heure.

12 heures,

c’est le départ. Nous passons devant le voilier Cheglia en appelant Lydia et Martin. Martin est parti assisté à un match de football américain ce sera Lydia à qui nous dirons au revoir. Ce sont des échanges réciproques « de souhaits de bonne navigation et de se revoir bientôt »…

Ces moments de départs sont toujours un peu émouvants...mais cela fait partie de la vie de navigateurs !

La bruine vient de se transformer en une bonne pluie.

Nous atteignons la baie le vent est effectivement de SW 26 nœuds.

Très vite nous prenons 2 ris dans la GV et 3 ris dans le G.

Le vent tourne à N mais cela ne durera pas très longtemps, il pleut toujours, fort heureusement nous avons fermé le cockpit .

17 heures 05,

qu’allons nous faire, stopper avant la nuit sur un mouillage ou bien continuer notre navigation pour arriver demain matin ?

Le capitaine et moi sommes en réunion pour prendre la décision, qui sera celle de continuer, en finir une fois pour toutes…

Cependant, à la tombée de la nuit le vent s’intensifie et change de direction, il arrive maintenant de l’W. Il va tournoyer pendant des heures pour finalement se fixer en SW/S, la cata… il est de face…

Lundi 30 septembre, 1 heures 30,

le vent d’W avec une moyenne de 30/35 nœuds , rafales jusqu’à 62 nœuds !!!

Il commence à faire froid. Dominique et moi commençons à mettre des épaisseurs supplémentaires sur nous. Pourtant le cockpit est fermé, il fait 8°C.

La nuit va être très tourmentée. Dominique ne dormira pas tandis que je vais sommeiller dans le cockpit.

Aux alentours de 4 heures,

nous arrivons à l’embouchure de la rivière RAPPAHANOCK.

Le capitaine est dans l’obligation de prendre la barre et de barrer pendant environ 2 heures pour rentrer dans la rivière. Ce ne sont que des tourbillons de vents à 50/55 nœuds, des vagues qui arrivent de toutes parts, le moteur est à fond…

Je suis en bas à la table à carte pour vérifier les fonds sur la cartographie et les instruments, ou plutôt voir les fonds qu’il n’y a pas. Il y a un chenal très précis bordé de hauts fonds à 2 et 1 mètres (et encore moins par endroits). Je ne comprend pas ce qui se passe. Sur l’écran de mon ordinateur je vois Lilopin pivoter sur lui-même reculer… Je demande au capitaine ce qui se passe, ne serait ce pas le pilote automatique qui n’arrive plus à gérer !

 

Je vois Dominique à la barre , il a du mal à barrer. Je vois un visage crispé « rien de bon »… Je redescends en me taisant car la manière dont il m’a répondu « ça va » voulait dire « laisse moi je galère » !!! Lilopin gribouille une drôle de trace sur l’écran. Puis il revient pour repartir quelques minutes plus tard dans tous les sens ». Ici, à l’intérieur les vagues cognent forts », le bateau est stable mais il rentre profondément dans les vagues…

Le jour commence à poindre, c’est un petit soulagement car la nuit toutes les situations difficiles en mer deviennent rapidement un cauchemar !

            

VIDEO :https://youtu.be/09O9-fPvVTs

Ca y est, grâce à son capitaine Lilopin est entré dans la rivière. Une rivière très agitée mais c’est bon d’ici moins de 3 MN nous serons vraiment à l’abri.

9 heures ,

la marina est là, nous sommes accueillis par l’un des employés qui nous reconnaît rapidement, puis ce sera Arold , l’indien, qui arrive sur le ponton en nous disant « comment ça va ? Cette nuit ça a drôlement soufflé ! ».

Ici, ils savent tous que nous sortons d’une belle galère …

Nous sommes très heureux d’être arrivés « à bon port » sans casse tout juste un peu fatigués de ne pas avoir pu dormir ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les jours qui suivent nous "bichonnons" notre Lilopin et le préparons pour son hivernage ...

Nous apprécions nos derniers jours aux USA, pour cette année!!! "sure""...

... et l'incontournable Harold, voisin de ponton qui habite sur son bateau tout au long de l'année...

Voilà, notre saison 2017 s’achève dans ce lieux paradisiaque.

Nous venons de comptabiliser pas moins de 3.041,6 MN, soit 5.650 kilomètres (du 4 juin au 30 octobre).

A la prochaine saison de navigation en 2018 pour de nouvelles aventures !

 

Partager cet article
Repost0
10 novembre 2017 5 10 /11 /novembre /2017 00:11

CB 024 OCTOBRE 2017

 

De NEW-YORK

à CAPE MAYE DELAWARE ANNAPOLIS

 

à lire aussi ;

CAPE MAYE :http://domacaraibes.over-blog.com/2016/07/marie-raconte-sa-croisiere-vers-le-maine-5.html

http://domacaraibes.over-blog.com/2016/06/marie-raconte-sa-croisiere-vers-le-maine-4.html

http://domacaraibes.over-blog.com/2015/07/marie-raconte-son-arrivee-a-new-york.html

canal du DELAWARE :http://domacaraibes.over-blog.com/2016/07/marie-raconte-sa-croisiere-vers-le-maine-5.html

ANNAPOLIS : http://domacaraibes.over-blog.com/2015/06/marie-raconte-son-annapolis-dans-le-maryland-u-s-a.html

http://domacaraibes.over-blog.com/2015/06/marie-raconte-sa-remontee-vers-le-nord-dans-la-chesapeake-bay.html

Nos amis viennent de prendre leur avion de retour pour la France.

Une nouvelle fois nous voilà sur le chemin du retour. C’est toujours avec regret que nous quittons New-York, mais nous devons poursuivre notre descente vers le S .

 

Vendredi 20 octobre , 12 heures 30,

Il fait beau, le vent est d’W 22 nœuds, nous entamons la descente de l’East River. Nous avons environ 2 nœuds de courant en notre faveur, c’est une bonne chose.

Un dernier au revoir en passant à Miss Liberty !

A la sortie de New-York le vent baisse jusqu’à 6 nœuds. Nous poursuivons notre navigation.

RAS !

Samedi 21 octobre, 3 heures 52,

nous longeons la côte et passons devant Atlantic City . Depuis Lilopin, nous voyons très clairement toutes les lumières de cet immense lunapark.

Plus tard, nous entendons un bateau nous appeler à la VHF.

Effectivement, c’est un remorqueur qui traîne une incroyable cargaison derrière lui. Du jamais vu une pareille longueur, peut être bien plus de 100 mètres signalés par de petites lumières blanches.

Depuis la retransmission VHF du cockpit nousne comprenons pas très bien ce qu’il nous veut. Je descends à la VHF principale et l’appelle pour lui demander de répéter plus lentement et plus distinctement son message. Je suppose qu’ils ont du être très étonnés d’entendre une nana leur parler en pleine nuit depuis un voilier...

En fait, ce remorqueur est en train de se signaler à nous et nous confirme qu’il va se déporter sur notre bâbord.

Dans la matinée le vent tourne au NW ce qui nous arrange pour rejoindre CAPE MAYE.

10 heures 45 ,

l’ancre est jetée.

Nous connaissons bien ce mouillage. A notre grand étonnement il y a encore pas mal de bateaux au mouillage. En fait, ils battent pavillon canadien pour la plupart d’entre eux. Ils se dirigent vers le S , les Bahamas et/ou Caraïbes.

Quoiqu’il en soit nous sommes arrivés à faire notre place avant d’aller nous coucher pour récupérer un peu de la nuit passée en mer.

Nous ne descendrons pas du bateau car nous souhaitons partir tôt dès le lendemain au lever du jour.

 

39°53’ - 75°01’

 

 

 

 

 

 

 

Dimanche 22 octobre, 6 heures 30,

c’est le départ, nous sortons du chenal en compagnie de nombreux bateaux de pêche. Aujourd’hui c’est dimanche les plaisanciers vont pêcher… comme toujours ils passent à côté de nous à fond la caisse en faisant de très grosses vagues, « la joie des bateaux à moteurs » ... »ceux des plaisanciers style bof » !!!

8 heures,

arrivée du brouillard ! Cette année, c’est l ‘année du brouillard !!!!

Nous devons prendre un chenal emprunté par les bateaux de commerce. Il est large mais tout de même dans le brouillard sa largeur se rétrécit d’autant plus que sur son extérieur il y a des hauts fonds. Nous avons pas une très grande marge.

Nous approchons la centrale nucléaire, la température de la mer est de 19°C. Le brouillard commence à devenir moins épais, nous apercevons devant nous un très gros cargo en travers du chenal, il semble être là en train de travailler. Un moteur tourne rondement , il a des tuyaux qui descendent directement dans la mer .

Ce bateau est en train de donner sa position à un autre cargo qui arrive derrière nous. Lilopin sort juste assez sur le côté droit du chenal pour assurer sa sécurité et de manière suffisante afin que le cargo puisse nous doubler tranquillement.

Nous arrivons à l’entrée du CANAL DU DELAWARE, le brouillard a disparu , il fait soleil .

Nous avons de la chance le courant du canal va nous pousser. Nous passons pour la troisième fois ce canal.

J’aime beaucoup cet endroit. Les rives sont si paisibles…

Nous avançons bien, bien sûr nous sommes au moteur, il n’est pas vraiment possible de naviguer en toute sécurité à la voile. Nous croisons de nombreux petits bateaux à moteurs, pêcheurs et touristes du dimanche.

Il est tôt, 13 heures 05,nous prenons la décision de poursuivre notre navigation jusqu’à la tombée de la nuit. Il y a de nombreux mouillages possibles pour la nuit qui s’annonce sans vent.

Le vent est de S/SE 5 nœuds.

18 heures 30,

nous arrivons à SASSAFRAS RIVER, droit devant nous il y a au mouillage l’un des voiliers de l’Ecole Navale d’Annapolis.

Nous passons à côté pour aller jeter notre ancre un peu plus loin.

39°22’ - 75°03’

La journée a été longue, nous nous empressons de manger et allons faire un dodo bien mérité.

Lundi 23 octobre, 10 heures 20,

lorsque nous nous réveillons dehors nous ne voyons rien, nous sommes dans un épais brouillard,

nous avons un peu moins de 50MN a faire pour atteindre ANNAPOLIS, nous déidons de rester coucher et de prendre notre temps.

10 heures 50 ,

le brouillard a disparu , l’ancre est levée, le vent est de direction S, mais faible 5 nœuds, il fait nuageux.

16 heures 30,

nous arrivons dans le port d’Annapolis, le pont sous lequel nous devons passer est levé. Je téléphone tout de suite au personnel du pont pour leur dire de tenir le pont ouvert car nous sommes en train d’arriver. Le monsieur me demande où je suis tout juste avant de nous repérer. Nous sommes en bas devant le pilier. Quelle incroyable chance ! Si nous loupions le passage nous aurions dû attendre une demie heure la prochaine ouverture.

Le passage est étroit, mais nous le connaissons, tout se passe pour le mieux, nous voilà enfin arriver sur notre lieu de mouillage à l’intérieur même de la ville. Nous sommes bien protégés de toutes les directions de vent , l’eau est plate.

Malheureusement, il y a très peu de place pour le mouillage étant donné qu’il y a une multitude de bouées appartenant à la municipalité et aux nombreux propriétaires des maisons alentours.

Nous allons le plus loin possible à l’intérieur de la rivière sans trouver vraiment une place assez grande pour notre Lilopin.

Finalement, ce sera le propriétaire d’un bateau voisin qui va nous dire que nous pouvons jeter l’ancre au milieu du chenal.Cela ne pose pas problème. C’est ce que nous allons faire. Nous nous disons qu’il sera temps de voir ça demain avec le maître de port .

Cependant, Lilopin reste long avec ses 17 mètres et son aire d’évitage. Son capitaine va jeter une deuxième ancre pour la sécurité.

38°58’ - 76°29’

Avis aux navigateurs :

cf. CB référencé ci-dessus

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de DoMa
  • : Une femme qui navigue depuis bientôt 25 ans sur la quasi totalité des mers du globe. "C'est dans les revues spécialisées "bateaux et navigations" que j'ai commencé à apprendre à connaître la mer" répondait-elle au journaliste de la revue Voiles et Voiliers... Puis sa rencontre avec son mari Dominique, professionnel de la voile lui a permis de réaliser l'un de ses rêves, celui de traverser l'Atlantique (première traversée en 2008)... Depuis plusieurs années d'autres trans-atlantique et toujours plus de milles sur les mers afin d'atteindre de nouveaux lieux à la rencontre de leurs habitants. Elle conclura en s'appropriant la maxime d'Aristote ; "il y a 3 sortes d'Êtres Humains, les Vivants, les Morts et Ceux qui vont en mer"...
  • Contact

Recherche